Accueil Société

Reconstruire la Wallonie: le défi ultime du gouvernement Di Rupo

Deux milliards sont réservés pour faire face aux conséquences des inondations. Ce sera largement insuffisant : après le covid, la Région et ses finances confrontées à un obstacle imprévu, inédit et majeur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

La Wallonie est-elle maudite ? Sans souci d’exhaustivité, pointons les malheurs et les faiblesses qui l’ont minée depuis une cinquante d’années : un déclin industriel irréversible, un niveau de vie sous la moyenne, des scandales politico-financiers à répétition, un culte néfaste pour les baronnies et bien sûr la crise sanitaire du covid qui a frappé partout mais ébranle davantage encore les régions fragilisées.

Comme si cela ne suffisait pas, les inondations meurtrières de la semaine dernière ont ravagé une grande partie du sud du pays. Des familles ont vu leur vie subir un coup d’arrêt. Des quartiers entiers sont à reconstruire. Des entreprises et des commerces ont été anéantis. Des infrastructures routières, sportives ou culturelles sont en ruines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Pigeon Pierre, jeudi 22 juillet 2021, 19:28

    "Deux milliards sont réservés pour faire face aux conséquences des inondations. Ce sera largement insuffisant..." nous dit cet article... De qui se moque-t-on? Il y a deux types de dégâts: les particuliers et les infrastructures. Pour les particuliers, 95% des propriétaires sont assurés et 100% des locataires devraient l'être aussi puisque c'est une obligation depuis 2018. Les avances décidées par le Gouvernement wallon sont... des avances, donc remboursables par définition (sauf si la gestion socialiste reste ce qu'elle est...). Reste les infrastructures. Et là, je lis que l'Allemagne estime les dégâts à... 2 milliards d'Euros, y compris la reconstruction de 600 km de voies de chemins de fer. Or chez nous, les chemins de fer sont nationaux, pas régionaux. Je ne vois toujours pas où sont les 2 milliards "largement insuffisants".

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, jeudi 22 juillet 2021, 15:53

    Première priorité de ce plan de redressement : récupérer les dizaines de millions € volés par Nethys et Cie…

  • Posté par Dubray Georges, jeudi 22 juillet 2021, 11:05

    Comme a son habitude le PS et Di Rupo vont faire le plein de voix car a les entendre eux seul rebâtiront la Wallonie avec l aide de "qui". Il y aura encore des trous dans les caisses comme par hasard. En réalité il ne doit pas avoir de couleurs ( Politique) pour aider le peuple . Seul le courage et l économie bien distribuée aidera les sinistrés. Le plus grave dans l appel au don combien en réalité arrivera en aide aux sinistrés.

  • Posté par Jean-Marie Werts, mercredi 21 juillet 2021, 22:43

    Encore des promesses, la Wallonie est au bord de la faillite grâce à qui au PS en tout cas moi je n'ai qu'une pensée c'est pour les sinistrés. Si j'avais 20 ans de moins je ne serais plus en Belgique. On peut critiquer les flamands mais eux au moins ils ont une économie qui tourne. La Wallonie a déjà reçue des milliards de l' Europe ou est passé tout ce pognon. Enfin il faudrait un journal entier pour faire le décompte de ce que le PS a dilapidé en scandales financiers. La liste est longue.

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 22 juillet 2021, 8:59

    @Jean-marie Weerts, Les premiers milliard reçus de l'Europe (à l'époque en FB) le furent à l'époque triomphante de Spitaels ("le retour du coeur") et ont servi à consolider les remparts de Binche et à rénover le place D'Ath, mais pour ce qui est du solde pourtant conséquent, aucune information n'est disponible faute d'une autre utilisation concrète.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs