Accueil Monde Asie-Pacifique

Bande dessinée: les tribulations d’un reporter en Chine

Dans « Robinson à Pékin », l’ancien correspondant en Chine du « Soir » trace, grâce aux crayons d’Aude Massot, le récit tragi-comique de son installation dans l’Empire du milieu à la fin des années 80.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Après avoir suivi pendant 10 ans l’actualité européenne depuis Bruxelles, Éric Meyer, journaliste français free-lance, sent, à la fin des années 80, qu’il commence à se dessécher : il veut de la nouveauté, de l’excitation, de la découverte. Bref, la Chine ! Même si les autorités de Pékin se méfient des journalistes non attachés à une rédaction, il y débarque finalement en septembre 1987. Et y restera 30 ans comme correspondant de plusieurs médias, dont « Le Soir ».

Cette aventure, il la raconte en BD dans Robinson à Pékin, Journal d’un reporter en Chine (Editions Urban Graphic) : un carnet de bord de ses deux premières années dans la capitale chinoise, finement mis en images par Aude Massot, diplômée de l’école Saint-Luc de Bruxelles et autrice de plusieurs documentaires graphiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs