Accueil Le Projet Pegasus

Pegasus et la capture de la princesse Latifa

La princesse Latifat tente de s’enfuir en février 2018 puis disparait et ne donne plus de signe de vie avant février 2021 où, captive, elle parvient à envoyer une vidéo à la BBC. Il semblerait que le logiciel Pegasus ait joué un rôle dans cette affaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

C’est une histoire qui, si ce n’est son dénouement incertain, pourrait inspirer Netflix. Une rocambolesque évasion dont l’héroïne est Latifa Al Maktoum, 35 ans, fille de Mohammed ben Rachid Al Maktoum, Premier ministre des Emirats arabes unis.

Le 24 février 2018, accompagnée d’une amie, la Finlandaise Tiina Jauhiainen, la princesse Latifa abandonne son téléphone portable dans les toilettes d’un café de Dubaï, parvient à rejoindre le sultanat d’Oman sans se faire repérer par les garde-frontières puis, en grimpant sur un jet-ski cette fois, elle gagne un bateau qui l’attend au large, le Nostromo. Elle est aidée dans sa fuite par un entrepreneur français qui dans une précédente vie aurait été agent de la DGSE, Hervé Jaubert. Leur espoir était de naviguer jusqu’au Sri Lanka, d’où la jeune femme aurait demandé asile aux Etats-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par S M, jeudi 22 juillet 2021, 7:00

    Je pense que la phrase est mal rédigée et que Le Soir était dans les 50000 numéros.

  • Posté par Perron Aldo, mercredi 21 juillet 2021, 21:46

    Comment est il possible que Le Soir » a eu accès à plus de 50.000 numéros de téléphone sélectionnés comme cibles par des clients de NSO ? Ces numéros de téléphones sont ils publics ? Et le nom de leur titulaire sont connus ? Etrange affaire dont nous ne connaissons encore rien de concret et fiable.

  • Posté par Bernard Philippe, jeudi 22 juillet 2021, 10:25

    c'est un complot

  • Posté par Debersaques Bart, mercredi 21 juillet 2021, 23:40

    cela s'appelle le journalisme collaboratif et internationale , mdr

Aussi en Le Projet Pegasus

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs