Roche: bénéfice net semestriel en baisse de 3% à 9 milliards de dollars

Le groupe pharmaceutique suisse, qui a par ailleurs confirmé ses prévisions sur l'ensemble de l'exercice, a vu ses ventes semestrielles grimper de 8% sur un an en monnaies locales, et de 5% une fois converties en francs suisses, à 30,7 milliards de francs suisses.

Hors effets de changes, précise Roche dans un communiqué, les ventes de sa division pharmaceutique, la plus importante en termes de contribution au chiffre d'affaires, se sont repliées de 3%, à 21,6 milliards de francs suisses, la division continuant de pâtir de la concurrence des médicaments biosimilaires mais aussi de la baisse des consultations et interventions médicales en début d'année durant les confinements.

En baisse de 9% au premier trimestre, les ventes ont cependant rebondi de 4% au deuxième trimestre, a précisé le numéro un mondial de l'oncologie, qui a évoqué des signes de reprises dans certains pays. 

Les ventes de sa division diagnostics se sont par contre envolées de 51%, à 9 milliards de francs suisses, portées par les tests de dépistage des infections au coronavirus.

"Comme anticipé, la demande pour nos tests liés au Covid-19 a atteint un pic au deuxième trimestre", a déclaré son directeur général, Severin Schwan, cité dans le communiqué. 

"Sur la base des bons résultats du premier semestre 2021, nous confirmons les prévisions pour l'ensemble de l'exercice", a-t-il ajouté. 

Le groupe suisse vise notamment une croissance "basse à moyenne" à un chiffre de ses ventes à taux de changes constants, soit de l'ordre de 1 à 5%.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous