Remco Evenepoel analyse le parcours des JO: «Ça va être dur, il n’y a aucun mètre de plat»

belgaimage-179058061-full
Belga

Interrogé dans un entretien accordé à la RTBF, à deux jours de la course en ligne masculine des JO de Tokyo, Remco Evenepoel s’est confié sur le parcours de l’épreuve, dont il fait partie des principaux favoris.

« Ça va être dur, il n’y a aucun mètre plat. Mis à part, juste après la montée du Mikuni. Je ne peux pas vous dire quand est le moment idéal pour s’échapper, on va voir. La chaleur sera décisive aussi. Puis, on verra comment on montera le Fuji. La bosse est dure et raide, ça sera compliqué de faire beaucoup d’effort avant cette montée », a expliqué Evenepoel, qui estime que le parcours est plus compliqué que ce qu’il avait imaginé sur papier.

« Ça semblait plus facile, surtout au début. J’ai fait la reconnaissance jusqu’au Mont Fuji. Je peux vous dire qu’il n’y a aucun mètre plat », ajoute le Belge de 21 ans, qui tire un constat identique pour le parcours du contre-la-montre. « C’est dur la moitié du parcours ça monte, l’autre ça descend ». Donc les gars qui sont un peu plus lourds n’ont pas de désavantage ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous