Sans-papiers: la grève de la faim également suspendue à l’ULB et à la VUB

Après les occupants de l’église du Béguinage, mercredi, c’est au tour des sans-papiers en grève sur les site de l’ULB et de la VUB de suspendre leur grève de la faim ce jeudi.

« Après de très nombreux mois d’occupations, de manifestations, de mobilisations, de grèves de la faim et de la soif, l’Union des Sans-Papiers pour la Régularisation (USPR) est parvenue à initier un certain nombre de négociations au plus haut niveau », indiquait l’organisation dans un communiqué mercredi soir. « Des négociations auxquelles ont pris part des avocats proches du mouvement, la société civile et le père Daniel en l’absence des porte-parole. »

« Ce 21 juillet, jour de fête nationale, des propositions du cabinet Mahdi ont été annoncées aux grévistes », ajoute l’USPR. « En substance, il s’agit de donner la possibilité aux occupants de faire valoir des éléments d’ancrage, de vulnérabilité, de séjour, etc. permettant l’octroi d’un permis A, via la procédure 9bis. Pour les dossiers les plus fragiles, la possibilité d’une protection humanitaire sur la base d’un 9ter est également sur la table. »

« L’USPR acte la main tendue du Secrétaire d’État », ajoute l’association. « Sur cette base, une suspension provisoire des grèves de la faim et de la soif est en cours de discussion, à l’église du Béguinage et dans les autres occupations. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous