Accueil Sports Cyclisme

JO 2020: la force collective belge pour contrer Tadej Pogacar

La sélection belge va tenter d’aller chercher une médaille d’or ce samedi lors de la course en ligne de cyclisme masculin, en s’appuyant principalement sur l’excellente forme de Wout van Aert, ainsi que sur Remco Evenepoel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Insomniaques ou férus de cyclisme, à moins que ce ne soit les deux à la fois, rendez-vous dès 4 heures du matin samedi, timing belge s’entend, pour ne rien perdre de la course en ligne des JO. Si vous vous autorisez une grasse matinée, faites toutefois un petit effort pour quitter les bras de Morphée vers 9 heures 30, histoire de ne pas manquer la dernière ascension du Mikuni Pass, mont qui présente un profil si exigeant (6,5 km à 10 % de moyenne, dont 4 km à 12 %) qu’il sera rédhibitoire pour beaucoup, au-dessus des forces des coureurs esquintés par le récent Tour de France et/ou vermoulus par la touffeur tokyoïte.

Sanroku, Kagosaka, Fuji, les noms chantent comme une geisha en beauté mais ces cinq ascensions de cols, disséminées en 234 bornes « sans un mètre de plat ou minute de répit » pour reprendre les propos de Remco Evenepoel, deviendront cauchemardesques pour le peloton, dans l’étuve que les météorologues locaux prévoient (32-34ºC).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs