Dewa Budjana: peut-être le meilleur album

couve budjana

C’est peut-être le meilleur album du guitariste indonésien. Il est riche en sentiments, en atmosphères, en climats, en paysages, en technique, en mélodies. Dès que la guitare de Dewa Budjana s’insinue dans le premier morceau, on sent, on sait que ce sera formidable. Ce mix de musique asiatique, de jazz d’aujourd’hui et de rock progressif fonctionne incroyablement. Le paysage sonore est très coloré, les basses sont prenantes, le drumming est énergique, et des amis viennent aider, et pas n’importe lesquels : Gary Husband au piano et aux synthés sur un morceau, Joey Alexander au piano sur deux autres, Paul McCandless au sax sur une piste encore. Et les compositions de Dewa himself sont mélodiques et inventives. On passe des saveurs ethniques aux solos de guitare endiablés, d’interludes aériens au piano au groove intense des basses. C’est lumineux et joyeux. Elégant et intense.

Moonjune Records

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous