Accueil

Dans l’aventure aérienne, les femmes ne manquent pas de courage mais de reconnaissance

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Masculine, tendance macho, l’histoire de l’aviation ? Sans aucun doute. Les héros des débuts ont leur nom gravé sur des plaques de rue, de place ou de square. Celui des pionnières se fait rare. Y compris dans la mémoire collective. On constate pourtant que de nombreuses femmes ont participé aux débuts de l’aviation. Puis elles sont reléguées aux seconds rôles. On se souvient peut-être d’Amélia Earhart (première pilote à avoir atteint l’altitude de 4.300 m, elle a droit à un pic de la Sierra Nevada qui porte son nom) mais c’est surtout comme première femme à effectuer la traversée de l’Atlantique en solo. Sa vie passionnante, sa personnalité, son émancipation affichée des hommes et sa disparition au cours d’une tentative de tour du monde méritent pourtant bien mieux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs