Accueil Société

Moins de naissances en Belgique pour la dixième année consécutive

L’indice conjoncturel de fécondité diminue quant à lui encore et s’élève désormais à 1,55 enfant par femme. Il est également plus élevé dans la capitale (1,59) que dans les autres régions (1,54).

Temps de lecture: 1 min

En Belgique, 113.739 bébés sont nés en 2020, soit 2,9 % de moins qu’en 2019, indiquent jeudi les chiffres provisoires de l’Office belge de statistiques Statbel. Le nombre de naissances a diminué ces dix dernières années et a atteint son niveau le plus bas depuis 2003.

À lire aussi Fécondité: la crise économique a vidé les couffins

L’année dernière, 58.199 garçons et 55.540 filles sont nés. L’âge moyen à la maternité est de 30,8 ans en Belgique. Il est sensiblement plus élevé à Bruxelles (31,9 ans) qu’en Flandre et en Wallonie (30,7 ans et 30,6 ans).

L’indice conjoncturel de fécondité diminue quant à lui encore et s’élève désormais à 1,55 enfant par femme. Il est également plus élevé dans la capitale (1,59) que dans les autres régions (1,54).

À lire aussi La fécondité, une affaire politique

La proportion des naissances de mères étrangères reste toujours majoritaire à Bruxelles où elle atteint 52,2 %. Elle n’est que de 22,6 % en Région flamande et 17,9 % en Wallonie.

En 2019, il y a eu 117.739 naissances en Belgique. En 2010, avant le début du déclin, plus de 129.000 bébés sont nés. Le nombre de naissances a ainsi diminué de près de 12 % depuis lors.

À lire aussi Natalité: les Belges peuvent faire mieux

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Baillieux Claude, jeudi 22 juillet 2021, 17:23

    la fin de notre société et des valeurs de notre nation , pour les quelles nous avons eu tant de morts en 1914 et 1940

  • Posté par massacry olivier, jeudi 22 juillet 2021, 22:36

    Evidemment si vous un êtes un nostalgique du monde d'avant 40, le droit des femmes, leur liberté de vote, leur éducation, la contraception doivent bien vous ennuyer. Notre société et ses valeurs actuelles ne portent plus sur les familles nombreuses, tant par choix de vie que par les contraintes socio-économiques ( ex : allez trouver un foyer avec 3/4 chambres pour un prix modeste).

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , jeudi 22 juillet 2021, 17:05

    Cela commence… bon pour l’immigration …

  • Posté par dercq jul, jeudi 22 juillet 2021, 15:58

    Bon pour l'environnement ça .

  • Posté par collin liliane, jeudi 22 juillet 2021, 16:39

    Si d'autres pouvaient en faire autant! Taux de fécondité: Niger 7,40 Somalie 6,61 République démocratique du Congo 6,40 Mali 6,35 Tchad 6,31 Burundi 6,00 Angola 5,95 Ouganda 5,91 Nigeria 5,74 Burkina Faso 5,65 Gambie 5,62 Mozambique 5,45 Afghanistan 5,26 Tanzanie 5,34 Bénin 5,23 Zambie 5,20 Soudan du Sud 5,15 Côte d'Ivoire 5,14 Guinée 5,13 République centrafricaine 5,10 Sénégal 5,00 ...

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko