Accueil Société

Inondations: Philippe Henry exige des explications sur la gestion des voies hydrauliques

Le ministre wallon des Infrastructures veut faire toute la lumière sur les crues mortelles. Il demande toutes les informations sur les alertes et commande un rapport sur la gestion des voies hydrauliques.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Alors que plusieurs membres du gouvernement wallon ont affirmé que le temps de la recherche des responsabilités viendrait après le temps de l’urgence, Philippe Henry (Ecolo), ministre en charge notamment de la Mobilité et des Infrastructures, prend les devants, une semaine après les inondations mortelles : « Les sinistrés, les familles des victimes et les autorités locales ont le droit d’obtenir des réponses à leurs questions légitimes. »

Le Liégeois a donc demandé au SPW (l’administration wallonne) de publier « dans les 24 heures » toutes les informations relatives au système d’alerte européen pour les risques de crues. Il s’agit de savoir si les bonnes informations sur la montée des eaux étaient disponibles au moment des décisions prises lors de la crise.

À lire aussi Inondations: dans la Grand’Rue de Trooz, cinq destins face à la catastrophe

Philippe Henry va aussi commander un rapport indépendant sur la gestion des voies hydrauliques en Wallonie. Le bureau d’études sera mandaté très prochainement. Il devrait livrer ses conclusions à la fin de l’été.

La question des barrages sera évidemment au cœur de ce travail. Mais d’autres points devront être résolus : la circulation des informations avant et pendant la crise, la réalisation des prévisions hydrologiques, les procédures de gestion de toutes les infrastructures…

Les experts devront aussi établir les risques auxquels la Wallonie risque d’être soumise à l’avenir ainsi que les recommandations pour améliorer les infrastructures et leur gestion.

Le ministre wallon le promet, il n’y a rien à cacher : « Je m’engage à ce que les analystes aient accès à tous les services de gestion hydrologique du SPW Mobilité et Infrastructures ainsi qu’à toutes les informations et documents nécessaires pour mener à bien leur mission. »

À lire aussi Première estimation: deux milliards pour reconstruire la Wallonie

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Jean-Pierre Bedin, vendredi 23 juillet 2021, 12:21

    Un gestionnaire de haut niveau ! Il va commander un rapport.

  • Posté par KOWALSKI Jean-Claude, vendredi 23 juillet 2021, 11:18

    Le Ministre Philippe Henry DOIT DEMISSIONNER. Il n'est peut-être pas coupable personnellement mais il est POLITIQUEMENT RESPONSABLE car il a la gestion des voies hydrauliques dans ses attributions. Mais croire qu'un Ministre Bobo Ecolo a de l'honneur et assume ses responsabilités politiques, c'est utopique. Les Bobos écolos ont toujours appliqué le geste qui sauve: ce n'est pas de notre faute, c'est de la faute de ... Ce qui m'énerve , c'est qu'un Ministre Bobo écolo n'a pas le courage politique de démissionner après 37 morts plus de 10 disparus et des milliers de sinistrés alors que le parti bobo écolo avait affirmé récemment que TOUS ses Ministres démissionneraient si un seul des sans papiers, grévistes de la faim et maîtres chanteurs, décéderait. Il est vrai que ce parti vient de sombrer dans l'Islamo-gauchisme et qu'il prend même le risque de faire chuter un Gouvernement afin de recueillir les votes des musulmans. Mais, lors des prochaines élections, c'est chronique d'une mort annoncée pour ce parti traître à la Nation , ce parti qui privilégie les illégaux, les islamistes radicaux, les frères musulmans et se soucie peu des Belges. J'ai beaucoup d'amies et amis qui écologistes convaincus depuis des décennies, votaient pour ce parti : ils ne se reconnaissent plus dans ce parti de plus en plus vénal et avide de pouvoir. Ils m'ont confié qu'ils ne voteraient plus à l'avenir pour ce parti qui désormais est devenu extrémiste et qui représente un réel danger pour notre Nation,notre culture, nos us et coutumes.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 23 juillet 2021, 14:07

    Qu'attendre d'autre d'un taré d'extrême droite qu'une daube pareille.

  • Posté par JULEMONT JEAN, jeudi 22 juillet 2021, 22:40

    Monsieur Henry retournerait-il déjà sa veste ? Dans une interview accordée à La Libre du 20 juillet il semblait indiquer que vraiment le massacre était imprévisible... pas vrai !!! Quand on hésite plusieurs jours de vidanger le barrage et qu'on est contraint quand il est plein à rabord de lâcher 200 m3/ sec égal au débit standard de la Meuse dans le cas de la Vesdre ça crée un véritable tsunami. Il s'agit ici d'un meurtre collectif par incompétence. Plus que dramatique. Criminel !!!!

  • Posté par Otte Gérard, jeudi 22 juillet 2021, 22:18

    Tartuffe: casses-toi.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko