Accueil Culture Musiques

Il y a dix ans disparaissait Amy Winehouse, la chanteuse du siècle

La chanteuse londonienne disparaissait à l’âge de 27 ans le 23 juillet 2011.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Le choc à l’annonce de la mort prématurée d’Amy Winehouse fut terrible. Nous étions aux Francofolies de Spa quand la terrible nouvelle est tombée. Ce fut un mélange de consternation, de peine et de rage face à une telle injustice. Et aussi un étonnement tout relatif. Cela faisait quelques années qu’on assistait à son autodestruction, entre drogues et cuites monumentales, au point qu’à certains de ses derniers concerts, elle tenait à peine debout. Tellement qu’à l’époque, on se demandait qui des deux « toxic twins » (Amy et son ami Pete Doherty qui finalement s’en sortira mieux) allait y passer en premier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Harmignies Philippe, vendredi 23 juillet 2021, 21:54

    Hum, la chanteuse du siècle ? Nous ne sommes qu en 2021...

  • Posté par Harmignies Philippe, vendredi 23 juillet 2021, 21:54

    Hum, la chanteuse du siècle ? Nous ne sommes qu en 2021...

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, vendredi 23 juillet 2021, 8:59

    Sans connaître, je ne peux juger de la pertinence de l'article. Disons simplement que l'abus des hyperboles finit par vider le langage de toute véritable portée. Et ajoutons que cette sorte de "déification" de personnalités, sans doute brillantes mais à tout le moins "problématiques", n'est pas sans conséquences, à mon avis, quant à l'évolution générale de nos sociétés.

  • Posté par Jean Luc, samedi 24 juillet 2021, 11:26

    Je vous conseille quand même d'écouter Amy Winehouse ; peut-être décrouvrirez-vous que les hyperboles ne sont pas si hyperboliques que ça. Quant à la "déification", elle se limite à l'aspect artistique - certainement pas aux addictions ; Du reste, des déifications, il en est bien d'autres qui me paraissent beaucoup plus immédiates et inquiétantes...

  • Posté par DUHARD Jerome, vendredi 23 juillet 2021, 8:35

    Que de verbiage pour une chanteuse (RIP)....Gageons que l'auteur de l'article a des intérêts dans la firme de disques qui publie ses chansons...

Plus de commentaires

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs