Accueil Société

Inondations: le gouvernement anticipe l’allongement du congé de deuil de 3 à 10 jours

Le nombre de jours de repos payés en cas de décès d’un enfant ou d’un conjoint allait augmenter ce 25 juillet. Le ministre du Travail Pierre-Yves Dermagne en a anticipé l’entrée en vigueur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Une trentaine de décès et plus d’une centaine de disparus. Les inondations de la semaine passée ont semé la désolation et la mort en Wallonie. Et frappé en plein cœur des familles sinistrées. Face à ces drames, le ministre fédéral du Travail, Pierre-Yves Dermagne (PS), a décidé, au nom du gouvernement, d’anticiper l’allongement du congé de deuil à dix jours.

Cette réforme avait été approuvée en commission des Affaires sociales en mai. Il s’agissait d’une proposition de loi déposée par la députée CD&V Nahima Lanjri portant le congé de deuil de trois jours (à prendre entre le moment du décès d’un proche et celui des funérailles) à dix jours. Les personnes ayant perdu un enfant ou un conjoint pouvaient ainsi disposer de sept jours supplémentaires à prendre dans l’année suivant cette perte douloureuse. Dix jours rémunérés à 100 %, que l’on soit fonctionnaire, salarié ou indépendant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Duquesne Claude, vendredi 23 juillet 2021, 2:24

    a charge de qui ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs