JO 2020: le responsable de la cérémonie d’ouverture limogé

Kentaro Kobayashi.
Kentaro Kobayashi. - EPA.

Jeudi a réservé une nouvelle mauvaise surprise aux organisateurs de la cérémonie d’ouverture des JO de Tokyo, qui ont dû démettre de ses fonctions le directeur artistique du spectacle, pour une blague ancienne sur l’Holocauste.

«Lors d’une performance artistique passée», Kentaro Kobayashi «avait usé d’un langage moqueur au sujet d’un fait historique tragique», a déclaré la présidente de Tokyo-2020, Seiko Hashimoto.

«C’est scandaleux, totalement inacceptable», a réagi le Premier ministre Yoshihide Suga. Dans un sketch diffusé en vidéo en 1998 et tiré d’une émission de télévision pour enfants, M. Kobayashi avait évoqué des poupées en papier qu’il avait créées en disant à son partenaire: «celles de la dernière fois où tu avais dit “ “jouons à l’Holocauste” ”», déclenchant des rires du public. M. Kobayashi s’est excusé dans un communiqué.

Ce limogeage intervient dans un contexte où plusieurs organisateurs des JO ont démissionné pour des faits similaires.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par Jean-François Patte

    Anderlecht

    Anderlecht réussit son retour en Europe

  • PHOTONEWS_10924244-006

    Lionel Messi et Barcelone: le mariage était en sursis

  • Les Red Lions ont enfin pu libérer une joie et une émotion maîtrisées depuis 5 ans, et surtout depuis le début de ce tournoi au long duquel ils ont fait preuve d’une maîtrise inouïe.

    Par Thierry Wilmotte, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    Les Red Lions au premier jour du reste de leur vie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous