Accueil Monde Europe

«Attila a encore frappé» à Chypre: le Conseil de sécurité de l’ONU tombe à bras raccourcis sur le président turc Erdogan

Le président turc s’oppose plus que jamais à la réunification de l’île de Chypre déchirée, membre de l’Union européenne. Sur place, il encourage les Chypriotes-Turcs à rouvrir la ville fantôme de Varosha. L’UE et les Etats-Unis dénoncent une « provocation ». Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné vendredi ces « actions unilatérales », à l’unanimité

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Drôle de trêve. Voilà six mois que la Turquie du président Recep Tayyip Erdogan avait mis une sourdine à ses mots et actions parfois hostiles envers ses voisins européens, en gelant notamment des projets expansionnistes en Méditerranée orientale. Ankara semblait comme tenté de saisir au bond l’« agenda positif » avancé par l’Union européenne pour apaiser des relations tumultueuses, une feuille de route que les dirigeants de l’UE étaient venus défendre sur place en avril, lors du désormais fameux épisode du « sofagate »…

Mais cette semaine, la tension est remontée d’un sérieux cran. Avec une nouvelle « provocation » du président turc sur Chypre, l’île inextricablement divisée depuis 1974 et l’occupation du Nord par l’armée turque tandis que la république au Sud est membre de l’UE depuis 2004.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par collin liliane, samedi 24 juillet 2021, 1:22

    Il n'y a rien a attendre d'Erdogan qui fait partie des Frères musulmans.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 23 juillet 2021, 7:49

    La Nation et la Religion, ensemble ou séparément. En dehors de ça, point de salut pour les tyrans, semble-t-il. Les mêmes recettes toxiques fonctionnent partout. Hommes de toutes les croyances et de tous les pays, divisez-vous et haïssez vous les uns les autres. "Divide ut imperes". Rien de nouveau sous le soleil.

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 23 juillet 2021, 1:01

    Finalement on pourrait comprendre pourquoi leurs femmes se voilent et même quasi tout à fait face à de tels fous !!

  • Posté par Theys Jos, vendredi 23 juillet 2021, 17:36

    Elles se voilent ici. Aux JO, aucune femme turque était voilé.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 22 juillet 2021, 22:56

    À chacun son De Wever.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs