Accueil Société

Après le covid, les inondations ébranlent la rentrée scolaire

Des dizaines d’établissements scolaires sont impactés par les inondations. Certains ne pourront rouvrir leurs portes à la rentrée. Le Segec n’exclut pas, faute de solution, d’avoir recours au distanciel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

L’accalmie aura été de courte durée. Mis à rude épreuve après un an et demi de fonctionnement au rythme du covid, les acteurs de l’enseignement et les élèves pensaient vivre une rentrée des classes « ordinaire ». C’était sans compter avec les inondations survenues dans le sud du pays la semaine dernière. La catastrophe n’a épargné personne.

La province de Liège est de loin la plus touchée. Le Secrétariat général de l’enseignement catholique (Segec) qui scolarise un élève sur deux a fait les comptes. Au total, pas moins d’une quarantaine d’écoles connaissent des dégâts d’une intensité variable. Mais les autres provinces ne sont pas en reste. Dans les provinces du Hainaut, de Namur, du Luxembourg et du Brabant-Wallon, ainsi que la Région bruxelloise, une quinzaine d’établissements ont pris l’eau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs