Accueil Monde Proche-Orient

Coronavirus: Israël veut interdire les lieux publics aux personnes non vaccinées

Les personnes qui refusent le vaccin « sapent les efforts de chacun d’entre nous », a déclaré le Premier ministre dans une allocution télévisée.

Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé jeudi que tous les résidents d’Israël non vaccinés seront « bientôt » interdits de tous les lieux publics accueillant 100 personnes ou plus, relatent des médias israéliens. Cette interdiction s’appliquera à l’intérieur comme à l’extérieur, et inclura les synagogues.

À lire aussi Au forceps, le Parlement a adopté le projet de loi «pandémie»

M. Bennett a également annoncé qu’à partir du 8 août, les personnes ne seront autorisées à entrer dans les théâtres, les stades ou les lieux de culte que si elles présentent une preuve de vaccination, une preuve qu’elles ont guéri du covid ou un test négatif. De cette manière, le gouvernement espère encourager les personnes non vaccinées à se faire traiter.

Les personnes qui refusent le vaccin « sapent les efforts de chacun d’entre nous », a déclaré M. Bennett dans une allocution télévisée. « Si tout le monde se fait vacciner, la vie peut reprendre son cours normal. Mais si un million de personnes refusent, les huit autres millions devront subir des mesures d’isolement. »

À lire aussi Coronavirus: les labels «covid safe» se multiplient, sans encadrement

Plus de 56 % des 9,3 millions d’habitants d’Israël ont reçu deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech.

Le ministère de la Santé a enregistré 1.336 nouvelles infections jeudi. La plupart des nouveaux cas du mois dernier ne présentaient que des symptômes légers, mais au moins 73 personnes ont présenté des symptômes de maladie grave.

À lire aussi La Belgique poursuivra son déconfinement dès le 30 juillet, en restant attentive au variant delta

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 23 juillet 2021, 9:53

    pour une fois, israel a raison..on devrait faire pareil chez nous. Les antivaxs mettent tout le monde en difficulté

  • Posté par Hannick Michel, vendredi 23 juillet 2021, 9:48

    Ils devraient également vacciner une majorité de palestiniens, sinon par charité, du moins par intérêt. Remerciement aux juifs hassidiques qui laissent proliférer le virus : vive l'égocentrisme inconséquent :(

  • Posté par RC Peeters, vendredi 23 juillet 2021, 8:54

    La dictature mondiale continue: En 1942 : Interdiction de changer de résidence, et d’être hors de son logement entre 20h et 6h. À Paris, les Juifs ne sont autorisés à voyager que dans la dernière voiture du métro. Interdiction aux Juifs de fréquenter les établissements ouverts au public (cinéma, théâtre, musées, piscines, bibliothèques, cafés, restaurants, parcs et jardins publics, etc.). Ils ne sont autorisés à faire leurs achats dans les magasins (ou à les faire faire par d’autres personnes) qu’entre 15h et 16h. Leurs lignes téléphoniques sont supprimées, et il leur est interdit de téléphoner d’une cabine. http://www.aloumim.org.il/histoire/lois-antijuives.html

  • Posté par Dubois Raymond, samedi 31 juillet 2021, 10:24

    Je vous invite à lire et à regarder d'excellents documentaires réalisés par des spécialistes de l'histoire - VOUS MELANGEZ ET VOUS INTERPRETEZ des situations - AUCUN rapport -

  • Posté par massacry olivier, vendredi 23 juillet 2021, 22:55

    Et hops le croisé de mauvaise foi continue son oeuvre malfaisante, jour après jour c'est un véritable fanatique de l'intox, un vrai fonctionnaire des fakes news et amalgames à deux balles ( la question : qui est son employeur reste toujours ouverte). Aujourd'hui il reprend la fameuse comparaison abjecte qui fait le buzz chez les antivax: ceux-ci maintenant osent se comparer aux juifs des sombres années 40. Mais qu'on ne s'y trompe pas, cette manœuvre pue bien l'extrème droite, réduire l'horreur subie par les juifs et leur massacre aux interdictions dont sont contraints les antivax relève bien du NEGATIONISME pur !Notons que cette rhétorique fait partie de l'abc des antivax de tout temps, que déjà pendant cette pandémie ils aimaient qualifié la vaccination d'holocauste. Refuser de comprendre qu'ici la volonté est de sauver des vies, et pire que dégueulasse. Lectures plus que salutaire contre cette intox: https://respectfulinsolence.com/2021/06/02/holocaust-misappropriation-by-antivaxxers/, https://respectfulinsolence.com/2021/06/02/holocaust-misappropriation-by-antivaxxers/. Dernière remarque, si une hécatombe est à envisager, elle s'orienterait plus pour les non-vaccinés. Mais peut-être est-ce là le but de ce croisé funeste, chevalier de la grande faucheuse.

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une