Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: l’alphabet japonais renvoie la Belgique en 165e position lors de la cérémonie d’ouverture

Les Belges entreront en piste entre 15h00 et 15h30.

Temps de lecture: 2 min

Mystère de l’alphabet japonais, la Belgique défilera vendredi lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo en 165e position, a révélé Philippe Vander Putten, le CEO du Comité olympique et interfédéral belge. « Il sera entre 22h et 22h30 ici à Tokyo (15h00-15h30 en Belgique) ».

« Nous défilerons entre le Pérou et la Pologne. Il y aura 22 athlètes. Ils seront emmenés par les porte-drapeaux désormais bien connus (Nafi Thiam et Felix Denayer). Il y aura un drapeau pour deux ».

Parmi les athlètes belges figureront les Belgian Cats, les skateboarders Axel Cruysberghs et Lore Bruggeman, la cavalière de concours complet Lara de Liedekerke, l’athlète Hanne Claes (venue de Mito avec Nafi Thiam), la badiste Lianne Tan et le kayakiste de slalom Gabriel De Coster. Cinq coaches et le Chef de mission Olaf Spahl défileront à leurs côtés. « Il est possible que d’autres athlètes viennent aussi mais c’est peu probable » a encore précisé Philippe Vander Putten.

Aucun représentant officiel belge ne sera présent dans les tribunes. « Les événements tragiques que la Belgique vient de connaître ont rendu cette présence déplacée. »

En revanche, le président français Emmanuel Macron sera bien présent. Il a tenu une réunion vendredi midi avec le président du CIO Thomas Bach et Pierre-Olivier Beckers, président du COIB qui est en charge pour le CIO de la coordination avec les organisateurs de Paris 2024. Le chef de l’Etat français entendait faire le point de la situation au sujet des prochains JO d’été.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb