Accueil Société

Train, bus, voiture, avion ou bateau: quel mode de transport faut-il privilégier pour voyager en pleine épidémie?

Faut-il mieux privilégier l’avion, le train, le bus pour partir en vacances ? Les études commencent à faire la lumière sur les risques qui restent dépendants du comportement individuel.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 8 min

La transmission du virus par des personnes asymptomatiques, via des gouttelettes expectorées ou des particules plus fines transportées plus loin par aérosols sont des caractéristiques du Sars-Cov-2 qui ne peuvent plus être ignorées notamment dans la prise en compte des risques dans les différents modes de transport.

Partout dans le monde, la pandémie de covid a considérablement impacté les moyens de transport public en raison du fait que les personnes s’y trouvent rassemblées dans un lieu confiné, en contact avec de nombreuses surfaces potentiellement contaminées – même si la contamination de contact est maintenant considérée comme faible – et avec un contrôle de personnes contaminées parfois difficile surtout dans les transports du quotidien. De plus, l’utilisation de ces transports implique aussi la fréquentation de gare ou de zones d’embarquement où la foule peut se masser, ce qui accroît les risques de contamination.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, dimanche 25 juillet 2021, 12:22

    @SmyersJean-Pierre, vous parlez vrai , des cas son légion de gens qui ne s'en remettent que partiellement mais vous ne serez pas cru parce que satisfaire toutes les envies et caprices prédomine dans l'esprit de beaucoup sur les gestes barrière , le port du masque et le renoncement à quelques vacances.

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 24 juillet 2021, 22:22

    Bref le moyen le plus polluant est présenté comme la panacée. C'est clair que c'est comme ça que ça va clairement améliorer le climat...

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 25 juillet 2021, 9:12

    @Charlier Etienne la bonne excuse des 1000 km en 5 min. Ca ne sert à rien et plus si c'était le cas vous trouveriez une autre excuse.

  • Posté par Charlier Etienne, dimanche 25 juillet 2021, 7:48

    Si la voiture n'était pas le "meilleur" moyen de locomotion ( climat excepté) elle n'aurait pas pris l'empleur qu'elle a aujourd'hui. Ne pas prendre en compte ses avantages ne serait pas honnête intellectuellement. Le vrai progres est de tenter de supprimer les inconvénients environentaux tout en préservant ses avantages. ex: une "charge" de véhicule diesel dure 5 min pour 1.000KM. quand les véhicules électriques offriront de tels chiffres alors on pourra parler de progrès.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 24 juillet 2021, 23:20

    C'est clair que vous allez clairement nous éclairer...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs