Accueil Monde Asie-Pacifique

Des Jeux olympiques sous haute pression dans un Japon à deux vitesses

Comme partout ailleurs, les facteurs socio-économiques jouent un rôle majeur dans les transmissions. Alors que le Premier ministre japonais a rencontré le patron de Pfizer pour accélérer les livraisons de vaccins, des experts plaident pour que la campagne de vaccination priorise les plus vulnérables.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Au Japon, le bilan quotidien des tests effectués depuis le 1er juillet sur les personnes travaillant sur les Jeux (sportifs, encadrements, médias) faisait état ce vendredi de 100 cas positifs, sur plus de 20.000 personnes testées. Malgré toutes les précautions prises pour sanctuariser le village olympique, les contaminations partent en flèche dans l’archipel : jeudi, le ministère de la santé répertoriait 5.387 nouveaux cas, une hausse de 454 cas en un seul jour. Les experts préconisent qu’à Tokyo le taux d’infection descende sous les 100 cas par jour pour éviter que les JO ne fassent flamber l’épidémie. Le 17 juillet, on en comptait dix fois plus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs