Accueil Monde

Les statues de la colonisation déboulonnées

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Sur la grande avenue Eldorado qui mène de l’aéroport au centre de Bogotá, la capitale colombienne, Christophe Colomb et la Reine espagnole Isabelle la Catholique n’accueillent plus les visiteurs. Le socle de leurs deux statues monumentales en bronze est vide. Les autorités ont subrepticement déménagé ces deux symboles de la colonisation au petit matin du 11 juin, après deux jours de bras de fer avec des manifestants du peuple indigène Misak qui comptaient bien les déboulonner.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs