Accueil Monde Amériques

Colombie: la fête nationale a relancé la mobilisation des manifestants

A l’occasion de la journée commémorant l’indépendance du pays, des milliers de manifestants ont brandi symboliquement le drapeau à l’envers. Après un mois de pause, les protestations contre le gouvernement d’Ivan Duque ont repris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un drôle de 20 juillet, jour férié national commémorant l’indépendance du pays, qu’a vécu la Colombie. Sans défilé militaire traditionnel dans les rues, mais avec des milliers de manifestants protestant pacifiquement dans la plupart des grandes villes contre le gouvernement d’Ivan Duque dont l’impopularité atteint désormais 76 % dans les sondages. Et avec un symbole surprenant : le drapeau colombien (jaune, bleu, rouge) brandi à l’envers. « Nous avons mal à notre patrie c’est pour ça que nous portons le drapeau dans l’autre sens. Le rouge en haut symbolise le sang de nos camarades qui sont morts en manifestant », explique Michael, 24 ans, étudiant en communication devant le monument aux Héros de Bogota, un des points de rassemblement de la capitale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs