Gille et Vliegen éliminés au 1er tour du double aux JO: «Nous avons disputé un match assez moyen»

TENNIS-OLY-2020-2021-TOKYO
AFP

Déception pour Sander Gille (ATP 30 en double) et Joran Vliegen (ATP 29), samedi à Tokyo. Pour leur première participation aux Jeux Olympiques, les deux Limbourgeois, 30 et 28 ans, n’ont pas réussi à franchir le premier tour du double messieurs. Dans un derby des plats pays, ils se sont inclinés contre les Néerlandais Wesley Koolhof (ATP 14) et Jean-Julien Rojer (ATP 27), têtes de série N.8 du tableau, 6-3 7-6 (7/5).

« Nous avons malheureusement disputé un match assez moyen », a confié Joran Vliegen à l’Agence Belga après la défaite. « C’est dommage. Nous étions fiers de représenter la Belgique et nous espérions évidemment réaliser un beau parcours. Ce n’était pas un tirage facile. Rojer a beaucoup d’expérience, il a déjà gagné des tournois du Grand Chelem. Et Koolhof a remporté le Masters l’an dernier (avec le Croate Mektic, ndlr). Il faut aussi reconnaître qu’ils étaient meilleurs que nous dans tous les compartiments du jeu. Nous aurions pu mieux servir. Je n’avais pas de très bonnes sensations et je ne trouvais pas bien mes zones. Maintenant, nous nous sommes battus jusqu’au bout. Et avec un peu de chance, nous aurions pu remporter ce tie-break, car leur balle à 5-4 était out, mais il n’y avait pas de Hawk-Eye sur le court où nous jouions ».

Éliminés d’entrée, Sander Gille et Joran Vliegen ne savaient pas encore de quoi leur avenir proche serait fait. Ils ne devraient toutefois pas rester longtemps au Japon.

« Nous attendons en fait des infos, car nous avons entendu que nous ne pouvions pas rester plus de 48h au Village Olympique après notre élimination », a poursuivi le gaucher de Masseik. « Nous irons de toute manière encourager Elise et Alison demain en simple. C’est d’ailleurs la seule chose qui est permise. Et rester quelques jours à Tokyo même n’est pas une option, car nous n’avons pas d’endroit où loger. Nous sommes inscrits au tournoi ATP de Washington, qui commence lundi en huit. Nous verrons si nous partirons directement aux Etats-Unis ou si nous repasserons par la maison ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous