JO 2020: «Être deux sur le podium mercredi», espère Remco Evenepoel

OLYMPICS-2020-CRD_M-RR-FNL-000100
Reuters

Remco Evenepoel a commencé la course olympique sur route en tant que co-leader aux côtés de Wout van Aert. Mais contrairement au médaillé d’argent, le jeune Remco n’a joué aucun rôle dans la finale. Il s’était montré avec une attaque à plus de 50 km de l’arrivée.

« J’ai eu le sentiment que c’était un bon moment, mais ensuite certains pays qui ne s’étaient pas encore montrés se sont réveillés. Leur plein droit bien sûr mais avec un peu plus de doute dans le peloton j’aurais pu prendre le large et démarrer l’ascension du Mikuni avec une avance. »

Evenepoel n’a pas pu suivre le rythme lors de l’ascension décisive. « Dans l’intervalle, j’ai eu peu de temps pour récupérer de mon attaque. J’étais allé assez loin, donc j’ai dû laisser de l’espace sur les premiers mètres et j’ai aussi senti des crampes arriver. Ce n’était peut-être pas le coup le plus intelligent (cette attaque) mais à la fin nous arrivons deuxièmes avec l’équipe et c’est la chose la plus importante. »

Evenepoel a franchi la ligne d’arrivée du Fuji Speedway à la 49e place, à plus de dix minutes du vainqueur Richard Carapaz. Il garde néanmoins un bon sentiment sur sa course. « La cadence était là, je courais bien et je n’ai jamais vraiment eu de problème, sauf dans le final. Maintenant, je vais essayer de bien récupérer et espérer avoir les mêmes jambes pour mercredi (le contre-la-montre). J’espère que nous pourrons être deux sur le podium. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous