Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Intempéries: les impressionnantes images des nouvelles inondations (photos vidéos)

D’importants dégâts ont été constatés suite aux précipitations en province de Namur.

Temps de lecture: 2 min

Les fortes pluies de ce samedi soir ont provoqué d’importants dégâts, à Dinant, route de Philippeville et dans le quartier de la gare, indique l’échevin Robert Closset.

« Cela fait 57 ans que j’habite Dinant comme riverain de la Meuse, je n’ai jamais vu ça », explique l’ancien bourgmestre de Dinant et actuel député provincial Richard Fournaux.

Trafic ferroviaire interrompu

Un amas de voitures emportées par les flots bloque un passage à niveau à Dinant, annonce Infrabel mercredi soir. La gare de la cité mosane est également touchée par les coulées consécutives aux très fortes pluies survenues en début de soirée en province de Namur. Le trafic ferroviaire était déjà interrompu ce week-end sur le tronçon impacté.

Le passage à niveau concerné est situé au sud de la gare, sur le tronçon Dinant-Beauraing, déjà fermé au trafic en raison des inondations survenues mi-juillet. La ligne est censée rouvrir le 9 août. Au nord, le trafic était également interrompu ce week-end.

Pour les raisons de sécurité, les équipes d’Infrabel ne se rendront pas sur place ce samedi soir, précise le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire.

Des dégâts également à Namur

A Namur, la zone de secours NAGE a été prise d’assaut suite aux fortes pluies qui se sont brusquement abattues samedi soir. Des maisons ont été évacuées suite à un effondrement.

« C’est la catastrophe. On nous appelle de partout à Namur et on ne sait où donner de la tête », nous disait-on en soirée chez les pompiers.

La plus grosse intervention était encore en cours. Un mur s’est effondré sur la chaussée de Dinant, près du casino de Namur, qui a été fermée à la circulation.

« On est en train d’évacuer les gravats. C’est délicat car il ne faut pas provoquer de glissement supplémentaire », a expliqué le bourgmestre Maxime Prévot qui était sur place.

>>> Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région sur www.lesoir.be/meteo

À lire aussi Intempéries: le ruissellement des eaux inquiète plus que la pluie

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bouko Christian, dimanche 25 juillet 2021, 15:09

    En "catastrophologie" il existe une loi très simple : plus on s'éloigne dans le temps d'un élément calamiteux plus on se rapproche du suivant mais bien souvent plus la période entre 2 catastrophes est longue , plus les gens et surtout les politiciens ont tendance à "oublier" !

  • Posté par Pablos Gino, samedi 24 juillet 2021, 23:23

    L'humain pensait avoir dans sa manche un roi et s'est un valet qui est sorti ,devant la nature que nous avons détraquée et se déchaine sur nous que nous reste t il ??? nos yeux pour pleurer et notre idiotie de croire qu'on allait tout dompter,dominer.

  • Posté par PLUYMACKERS Maurice, samedi 24 juillet 2021, 23:48

    Pensez-vous sincèrement que ce sont les émissions de gaz au niveau planétaire qui ont lancé sur la Wallonie un cataclysme tel que celui que nous vivons depuis une semaine. Ne mélangez pas tout.

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs