Intempéries: la Belgique à nouveau fortement touchée par des inondations (photos et vidéos)

Alors que les intempéries de la semaine dernière ont fait 36 morts et que sept personnes sont toujours portées disparues, de nouvelles fortes inondations ont principalement lieu en province de Namur, mais aussi celle du Brabant wallon et d’Anvers.

Devant l’ampleur des dégâts provoqués par les violentes précipitations de samedi soir, les pompiers de la zone NAGE ont arrêté de pomper l’eau pour se consacrer aux opérations de sauvetage des personnes et de sécurisation des bâtiments.

A 23h samedi, les pompiers de Namur étaient débordés par le nombre d’interventions. «C’est reparti comme la semaine dernière. Cette fois, c’est toute la rive gauche de la Meuse qui est touchée. On se concentre sur les sauvetages des personnes et la stabilité des bâtiments: certains doivent être évacués pour des raisons de sécurité», indique le dispatching des pompiers de Namur.

«La situation à Namur est plus grave que la semaine dernière avec plusieurs rues inondées, plusieurs quartiers de la commune sous eau et des conséquences importantes sur plusieurs ménages à reloger», a résumé le bourgmestre Maxime Prévot. «Il y a des infiltrations au CHR et dans des maisons de repos, mais pas de perte humaine ni de blessé à ce stade», a-t-il ajouté.

Beaucoup de maisons sur le territoire communal ont été impactées par les dégâts des eaux, mais la zone de secours NAGE ne disposait pas de suffisamment de pompes pour tout le monde samedi soir.

Dans la capitale wallonne, la puissance de l’eau a emporté de nombreuses voitures, des pavés, des plaques d’asphalte. Les inondations ont provoqué des fuites de gaz, des incendies, répandu du mazout, abîmé fortement les voiries...

Le stock de nourriture de l’ASBL La main tendue, qui distribue plus de 100 colis alimentaires par jour, a notamment été détruit.

Parmi les rues les plus durement touchées figurent la rue Piret Pochet, le fond d’Arquet, la chaussée de Dinant, le fond de Bomel, la chaussée de Perwez... Plusieurs quartiers de la commune comptent d’énormes dégâts matériels comme Wépion, Vedrin et Saint-Marc.

Dinant pas épargné

Les fortes pluies de ce samedi soir ont aussi provoqué d’importants dégâts, à Dinant, route de Philippeville et dans le quartier de la gare, indique l’échevin Robert Closset.

« Cela fait 57 ans que j’habite Dinant comme riverain de la Meuse, je n’ai jamais vu ça », explique l’ancien bourgmestre de Dinant et actuel député provincial Richard Fournaux.

La ville de Dinant ne compte pas de victimes ni de blessés, apprenait-on dans un communiqué en fin de soirée.

Coulées de boue dans une partie du Brabant wallon

La présence d’importantes coulées de boue a été constatée samedi soir dans une partie du Brabant wallon, a-t-on appris auprès de la zone de secours qui dénombre une trentaine d’interventions.

Les fortes pluies qui se sont abattues samedi soir sur la Wallonie ont notamment touché les entités brabançonnes de Chaumont-Gistoux, Walhain et Wavre.

Dans certaines rues de Walhain, le niveau de la boue a atteint le mètre cinquante. Les pompiers ont été chargés de la diluer afin de faciliter le travail des services communaux de voirie qui interviendront par la suite.

Anvers également touchée

De violents orages ont aussi provoqué des inondations en plusieurs endroits de la province d’Anvers samedi soir. À Pulle, près de Zandhoven, à Nijlen et à Lier, les pompiers ont reçu de nombreux appels concernant des rues et des caves inondées.

« Il y a eu des problèmes dans la Predikherenlaan, la Waterpoortstraat et la Lispersteenweg », explique Magalie Derboven de la police locale de Lier. « L’eau est arrivée jusqu’à la porte d’entrée à certains endroits. Nous demandons aux gens de ne pas circuler en voiture, car les vagues peuvent faire couler l’eau dans les maisons. Les pompiers pompent à plein régime et l’eau commence à reculer, mais la vigilance reste de mise dans les prochaines heures. »

A Anvers également. Les pompiers ont reçu plus d’une centaine d’appels, principalement en provenance du district de Deurne. La foudre a frappé une maison à Kruidenlaan dans le district d’Ekeren. Personne n’a cependant été blessé.

Soulagement à Liège

Du côté de Liège, l’heure était à l’inverse au soulagement. Aucun incident n’était signalé par les pompiers samedi à 20h30.

Accalmie

L’avertissement orange aux orages reste en vigueur samedi soir jusqu’à 23h00 dans les provinces de Liège et Luxembourg en Wallonie et les provinces de Limbourg, Anvers et Flandre orientale en Flandre, indique l’IRM dans un communiqué publié samedi à 22h00. Ailleurs sur le territoire, y compris dans la province de Namur fortement touchée par les intempéries de la soirée, le code jaune est d’application. Le temps redeviendra plus sec au cours de la nuit, ajoute l’Institut Royal Météorologique.

Demain dimanche, de nouvelles averses orageuses se développeront sur la Belgique avec des cumuls de l’ordre de 10 à 20 litres au mètre carré en peu de temps. Un nouvel avertissement jaune est émis et sera en vigueur de 13h00 à 21h00.

« Il est important de noter que le risque d’averses orageuses se maintiendra encore en début de semaine prochaine (sûrement jusqu’à mercredi compris). Les précipitations seront une nouvelle fois actives principalement en journée. Sur toute la période, les accumulations seront donc à surveiller », ajoute l’IRM.

>>> Retrouvez toutes les prévisions météo de votre région sur www.lesoir.be/meteo

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous