Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: portée par un triplé de Gignac, l’équipe de France renverse l’Afrique du Sud et remporte un match complètement fou (4-3)

Après leur lourde défaite contre le Mexique, les Français se sont rattrapés avec un succès dans les tout derniers instants ce dimanche.

Temps de lecture: 2 min

Corrigée en ouverture par le Mexique, l’équipe de France olympique de football a arraché sur le fil la victoire 4-3 face à l’Afrique du Sud grâce à Gignac et Savanier dimanche à Saitama aux Jeux de Tokyo.

Après la claque inaugurale reçue face aux Mexicains (4-1), les Français peuvent remercier André-Pierre Gignac, auteur d’un triplé (57e, 79e, 86e) et Téji Savanier, buteur dans le temps additionnel (90+2).

Les Bleus prennent provisoirement la première place du groupe A avant le match entre le Japon et le Mexique en soirée.

Bousculés en première période par des Sud-Africains bien plus entreprenants, les Français ont concédé beaucoup d’occasions et ont été sauvés par des arrêts de Bernardoni et par la barre transversale sur un penalty manqué par Luther Singh (41e).

André-Pierre Gignac s’était vu refuser auparavant un but pour une position de hors-jeu (29e).

Les Sud-Africains ont fini par marquer par Kodamelo Kodisang (53e) en profitant d’une erreur défensive de Clément Michelin et d’une mauvaise sortie de Bernardoni. Mais André-Pierre Gignac a égalisé d’une frappe entre les jambes du gardien après un service Randal Kolo Muani (57e).

Les Sud-Africains ont repris l’avantage par Evidence Makgopa (73e) avant une nouvelle égalisation de Gignac (79e).

Dans ce match fou, Teboho Mokoena a placé son équipe devant (81e) avant que Gignac, encore lui, ne mette les deux équipes à égalité sur un penalty frappé en force (86e). C’est finalement Téji Savanier qui a offert la victoire aux Bleus dans le temps additionnel (90+2, 4-3).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb