Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: le jour de gloire de la gymnastique belge

Une finale par équipes et trois finales individuelles : la gymnastique féminine belge, emmenée par Nina Derwael, a réussi un coup fumant ce dimanche aux Jeux de Tokyo. En attendant d’autres exploits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Elles sont là, toutes les quatre, assises dans la zone d’interview, à partager leur joie et leur fierté avec leurs proches par smartphone interposé après avoir dû concourir dans un stade vide. Ca crie, ça rigole, ça envoie des bisous. Nina Derwael, Maellyse Brassart, Jutta Verkest et Lisa Vaelen viennent de réussir l’exploit que l’on n’attendait pas en se qualifiant pour la finale du concours par équipes des JO de Tokyo à la faveur d’une improbable cinquième place. Seules la Russie (sous la dénomination Comité olympique russe), les Etats-Unis, la Chine et la France ont réussi à les devancer. Que des « monstres » de la gymnastique artistique, ce sport si ingrat et si périlleux. Que des géants au réservoir de champion(ne)s sans commune mesure avec la Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par jacques muller, lundi 26 juillet 2021, 10:50

    Bravo les filles

  • Posté par Senterre Francoise, lundi 26 juillet 2021, 7:40

    Félicitations.

  • Posté par Meersman Olivier, lundi 26 juillet 2021, 0:52

    Bravo

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs