Accueil Économie

En Israël, Tsahal arpente incognito les aéroports

A Tel-Aviv, de notre correspondant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quiconque veut embarquer dans un avion à partir de l’aéroport international de Tel-Aviv doit passer quatre zones de sécurité et onze contrôles différents. Certains sont parfaitement visibles et destinés à mettre un terroriste potentiel mal à l’aise, tel le barrage fixe gardé par des hommes en armes à l’entrée du domaine aéroportuaire. Mais d’autres sont beaucoup plus discrets. En effet, outre les réseaux de caméras et de postes d’observation invisibles du commun des mortels, de nombreux agents de sécurité formés dans les unités spéciales de Tsahal (l’armée) arpentent les halls de départ ou d’arrivée et fouillent les poubelles pour y repérer d’éventuels objets suspects. D’autres ressemblent à des passagers et se livrent à ce qu’ils appellent un « screening de foule ». Ce qui les amène parfois à suivre des personnes au faciès louche ou dont le comportement éveille leurs soupçons.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs