Accueil Société

La mortalité à son niveau le plus bas depuis cinq ans

Les statistiques pour le premier semestre 2021 sont sorties. Elles montrent un recul des décès après le pic de 2020 provoqué par le covid. Leur nombre est le plus bas enregistré au cours des cinq dernières années. Explications.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le constat peut sembler particulier en cette période de pandémie. Et pourtant, la mortalité en Belgique n’a jamais été aussi basse depuis cinq ans, comme le démontrent les statistiques de Statbel, le service public fédéral des statistiques, sur les six premiers mois de chaque année.

Au cours du premier semestre de 2021, le pays a enregistré 55.572 décès. Soit 0,83 % de moins qu’en 2019, l’année la moins « fatidique » de la dernière séquence quinquennale. Un résultat qui peut sembler étonnant mais qui, en réalité, ne l’est pas. En effet, exception faite de l’année 2020, marquée par une hausse de 13,94 % du nombre de décès entre janvier et juin, les autres exercices se trouvent dans la moyenne, comme le montre notre infographie, avec des variations de l’ordre de quelques pourcents. Seule 2020 déroge à cette ligne statistique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, lundi 26 juillet 2021, 16:29

    @Jean Luc, votre commentaire est absurde et malhonnête. Personne ne peut se réjouir de la baisse de l'espérance de vie. Mais il est vrai que le néolibéralisme fait des ravages en termes d'inégalités. On sait que certaines personnes renoncent à se soigner (même en Belgique Jean Luc!) et qu'il en résulte, même hors coronavirus une progressive inversion de la courbe; avec un nouveau cynisme qui se profile puisque les progrès scientifiques permettent aux plus fortunés de tendre vers "l'amortalité" et ceux ci maintiendront donc la moyenne faisant cacher une grande disparité de situations, soit une espérance de vie qui repart à la baisse pour les plus humbles compensé en partie par la survie des bien nantis. Au Royaume Uni, par exemple, l'espérance de vie était déjà repassée en baisse AVANT le coronavirus. Personne ne peut se réjouir de cela et certainement pas le PS. Après, je vous rejoindrais au moins sur un point. Depuis le temps qu'on nous casse les oreilles à prétendre qu'il faut reculer l'âge de la pension pour coller à l'espérance de vie, on sera fondé d'exiger le chemin inverse si la diminution d'espérance de vie venait à se poursuivre, c'est l'évidence!

  • Posté par Jean Luc, lundi 26 juillet 2021, 14:25

    "L’espérance de vie en recul" - C'et Magnette qui va être content ! Puisque c'est une excellente nouvelle pour le régime des pensions, les socialistes vont pouvoir continuer à disséminer notre pognon à autre chose, c'est y pas beau, ça ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs