JO 2020: les Red Lions s’imposent face à l’Allemagne 3-1 et poursuivent leur sans-faute

Belga
Belga

La Belgique a battu l’Allemagne 1-3, lundi au terme de son deuxième match de la poule B du tournoi de hockey masculin des Jeux Olympiques de Tokyo. Les buts ont été marqués par Cédric Charlier (5e et 8e) et Alexander Hendrickx (35e). Ce succès leur permet de compter le maximum de points (6) et d’occuper la première place du groupe B.

Deux jours après une entrée en matière convaincante, traduite par une victoire 1-3 aux dépens des Pays-Bas (FIH3), les Red Lions, 2e au classement mondial, étaient opposés à un autre favori de la compétition : l’Allemagne 5e au classement de la FIH et vice-championne d’Europe le mois dernier à Amstelveen. Les Allemands avaient eux aussi été très impressionnants dans leur premier match. Ils avaient dominé le Canada 7-1.

Et s’il avait fallu attendre le 3e quart-temps et des phases arrêtées pour assommer les Oranje en l’espace de quatre minutes, les Red Lions n’ont pas traîné lundi. Et c’est dans le cours du jeu, que les Belges ont trouvé l’ouverture. Dès la 5e minute, une infiltration de Cédric Charlier ponctuée par un centre tir était détourné dans son but par Bosserhof (0-1, 5e). Ce départ devint fantastique trois minutes plus tard. Un mouvement initié sur la gauche par Hendrickx, relayé par Van Aubel, isolait Charlier dont le tir était sans pardon (0-2, 8e). Une minute auparavant, le gardien Stadler avait déjà repoussé un autre essai. Autant dire que les Allemands étaient aux abois. Au début du 2e quart, les Red Lions obtinrent leur premier penalty-corner (pc) du match. Alexander Hendrickx, auteur des trois buts face aux Néerlandais, voyait son tir détourné par Stadler.

Les Belges décidèrent ensuite de laisser l’initiative aux Allemands qui n’étaient pas maladroits mais se heurtèrent à une défense des Red Lions très concentrée et intransigeante.

En attaque, la confiance des Belges poussait les Allemands à la faute. Et Hendrickx pouvait faire admirer son ’sleep’ dévastateur sur le second pc accordé coup sur coup (0-3, 35e).

Tandis que les Red Lions se relâchaient un peu, les Allemands continuèrent à y croire. Vanasch détourna des envois menaçants (40e et 45e) et un premier pc (45e). Dans le dernier quart-temps, la pression allemande trouva sa récompense au terme d’un troisième pc consécutif (1-3, 50e).

Réduits un moment à neuf contre onze adversaires, les Belges témoignèrent d’une belle cohésion pour résister et ensuite conclure la rencontre sans trop d’émotions. C’est d’ailleurs le portier allemand qui dut faire montre de son talent sur un ultime pc de Luypaert avant de voir un tir de Gougnard survoler son domaine.

La troisième rencontre des Belges est programmée dès mardi en fin de journée (11h30 en Belgique) face à l’Afrique du Sud (FIH 14).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous