Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: Marten Van Riel aurait tant voulu se faire la belle…

L’Anversois échoue au pied du podium (4e) de l’épreuve de triathlon, il ne renoncera pas à ses rêves olympiques avant Paris 2024.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pourquoi tant d’efforts pour échouer si près du but ? Toutes ces années d’entraînement ont-elles du sens sans aboutissement concret ? Esquinté par une heure quarante-cinq minutes d’effort total dans la moiteur de Tokyo, Marten Van Riel a furtivement laissé ces interrogations traverser son esprit lundi matin, après l’épreuve de triathlon. Quatrième et donc premier concurrent privé de médaille, l’Anversois (28 ans) échoue à la place la plus ingrate qui soit, un ranking qui vous promet une longue séance d’interviews en zone mixte mais vous prive de podium, de partage d’émotions, de médaille qui pend autour du cou et vous rappelle bien des années plus tard pourquoi vous vous étiez infligé pareil traitement.

En première analyse, au cœur du parc aquatique d’Odeiba, le triathlète de Loenhout était profondément déçu par un résultat frustrant. « C’est un cliché mais 4e, c’est vraiment la plus mauvaise place au bout d’une épreuve olympique. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs