Accueil Société

Face à l’augmentation des amendes de roulage, un nouveau parquet sera dédié à la sécurité routière

Les marges de tolérance pour les excès de vitesse ne seront plus d’application et les radars seront actifs nuit et jour.

Temps de lecture: 2 min

Comme les chauffards vont désormais être plus sévèrement traités par la justice, le gouvernement s’attend à une augmentation des amendes de roulage et prévoit d’y dédier un parquet, sous la houlette d’un procureur national, rapportent les titres Mediahuis lundi.

La Belgique peut compter à l’heure actuelle sur 14 parquets locaux et un fédéral. Cette année un nouveau parquet national va s’y ajouter. Le nouveau procureur disposera de deux substituts et de 45 collaborateurs pour veiller à ce que la circulation aille « dans la bonne direction ». La décision a été prise par le Conseil des ministres sur la base de la proposition du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD).

« Le parquet complétera et soutiendra les départements mobilité des parquets locaux, afin qu’ils puissent se concentrer sur les affaires importantes », explique Johan Delmulle, président du collège des procureurs-généraux, comme les collisions impliquant des conducteurs ivres ou les accidents avec délit de fuite. La décision doit encore être prise sur le candidat qui assurera le rôle de ce « superprocureur ». Le parquet devrait être en ordre de marche dès la fin de cette année.

Ce dispositif répond au souhait du gouvernement de faire de la sécurité routière une priorité. Les marges de tolérance pour les excès de vitesse ne seront plus d’application et les radars seront actifs nuit et jour. M. Van Quickenborne souhaite aussi que les contrôles sur les trajets soient activés autant que possible.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Alexandre Fabrice, vendredi 30 juillet 2021, 12:57

    Faut bien continuer à traire la vache à lait et entretemps créer encore plus de postes ou l'on peut caser les copains.

  • Posté par Pire Bernard, lundi 26 juillet 2021, 12:30

    Comme d'habitude, sous couvert de sécurité, on ne cherche qu'à piquer toujours plus dans la poche des gens... Des radars, j'y suis favorable mais je constate quand même qu'on les place davantage aux endroits juteux qu'aux endroits dangereux. Quant aux délinquants multirécidivistes qui continuent à courir, les lenteurs d'une justice inefficace, les robocops qui matraquent au bois de la Cambre, on ne s'en préocupe guère... Ah oui j'oubliais : ça ne rapporte rien...

  • Posté par merdelesystème Jean, lundi 26 juillet 2021, 11:41

    Une mesure qui n'a qu'un seul but : vous faire payer plus d'amendes. Moi je m'en tape, car je roule à vélo. A vous de casquer. Mais perso, quand je lis les commentaires, je vous trouve tous lamentables, médiocres et on sent les petits esprits. Des braves toutous face à la police qui tape sur les jeunes au bois de la cambre, jeunes dont je ne fais plus partie. Allez les cons je vous laisse.

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 26 juillet 2021, 12:18

    @ merdelesysteme. Votre commentaire aurait eu plus d'allure si vous l'aviez publié sous votre nom. Là, c'est juste du vomi.

  • Posté par Schlebe Bernard, lundi 26 juillet 2021, 10:43

    il est peut-être temps d'obliger les constructeurs automobiles à construire des voitures AUTO-VERBALISANTES avec un système d'avertissement des infractions pour que les conducteurs étourdis puissent diminuer leur vitesse avant de recevoir un PV pour excès de vitesse. Ce sera alors fini l'époque des radars chasseurs verbalisateurs. On sera alors tous égaux devant les PVs. Fini les chauffards qui freinent devant les radars et qui accélèrent juste après.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko