Accueil Planète

Bruxelles: une «Fourmilière» d’artisans pour un véritable «écosystème» autour du cinéma, ouvert à tous

Trois petites structures de cinéma mutualisent leurs ressources au sein d’une ASBL : « La Fourmilière ». Encore au stade de projet, elle aura pour noyau une salle de cinéma… collective et participative.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A l’origine, un constat : « L’emplacement du tournage, du montage, de la diffusion, mais aussi le matériel de production, comme celui de la post-production… Tout est éclaté dans l’industrie du cinéma, qui a la réputation d’être lourde, réalisée si loin, dans des temporalités surréalistes, à des coûts exorbitants… », observe Sabhi Kraiem de l’ASBL « Tândor Productions ». « Ce n’est ni écologique ni économique – et encore moins logique ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs