Accueil Société

Quels effets à long terme pour les vaccins utilisant la technologie de l’ARN messager?

Plusieurs chercheurs répondent à cette interrogation.

Temps de lecture: 2 min

A-t-on assez de connaissance sur les effets à long terme d’une technologie nouvelle comme l’ARN messager ? Nos collègues de La Voix Du Nord ont posé cette question à une experte.

Anne Goffard, virologue, rappelle que cette technologie n’est pas si neuve. « En réalité la vaccination à ARN messager est testée chez l’humain depuis le début des années 2000. Il est vrai que cela a été testé non pas dans la stratégie préventive qui concerne le Covid aujourd’hui, mais dans un autre objectif de vaccination dite thérapeutique. On voulait vacciner des gens qui étaient atteints de maladies comme le cancer. »

Du recul sur les effets secondaires

« On se disait, on va les vacciner, ça va stimuler leurs systèmes immunitaires qui vont se défendre contre le cancer. Sauf que ça ne marchait pas. Mais on a tout de même fait des essais in vitro, sur différentes familles d’animaux et chez les humains avec différents groupes de populations, suivis pendant plusieurs années après les essais. Cela nous a permis de voir qu’il n’y avait pas d’effets sur la fertilité, ni n’entraînait pas de maladies auto-immunes à long terme, ni de cancer. On savait qu’il n’y avait pas d’effets secondaires tardifs et graves lié à cette technologie. »

À lire aussi Le pass sanitaire crispe de Paris à Sydney

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Nemo Schmidt, mardi 27 juillet 2021, 0:03

    Mince, j'ai mis des Gr**s mots ds 1 post et ça passe pas ! Bon ben : Rousseau Martin et Moriaux, il est capital que vous sauviez l'humanité en nous expliquant l’ARN et l’ARN messager et les défaillances et risques notoires de ces bio-techonologies expérimentales ; ce que n'arrivent pas à faire Anne Goffard et Le Soir !!! Soyez sérieux , please;

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 27 juillet 2021, 9:38

    En prime, un petit thread twitter bien fait (il y en a), qui explique les mécanismes de l'ARNm et pourquoi il n'y a pas de risque à long terme; ça c'est facile à lire, même pour quelqu'un qui exerce son esprit critique : https://twitter.com/Mac_Picsou/status/1419594410275262467

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 27 juillet 2021, 9:17

    Au lieu de crier à la censure (ça me fait toujours mourir de rire, ça, ça en dit long sur votre état mental...), vous pourriez peut-être vous renseigner vous-même ? Exercer son esprit critique ne signifie pas dire du mal d'un article (au demeurant très frustrant il est vrai, tellement il est court; il pourrait au moins y avoir des liens !). S'asseoir en râlant, ce n'est pas exercer son esprit critique. La technique du vaccin par ARNm est mise au point depuis 20 ans. Allez sur le site www.futura-sciences.com, par exemple, il y a une foule d'articles sur le sujet. Ah oui, non, il faut faire une recherche, vous n'y arriverez pas. Allez, juste un lien, il suffit de copier l'adresse dans votre navigateur : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-fonctionne-vaccin-arn-84148/

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 27 juillet 2021, 8:10

    A défaut de vous plonger dans un bon vieux (et classique) bouquin de référence en biologie moléculaire, vous pouvez déjà commencer par quelques références "Wikipédia" (qui s'est tout même bien amélioré sur ce genre de sujet ces dernières années) : [https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Biologie_cellulaire_et_mol%C3%A9culaire] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucl%C3%A9ique] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucl%C3%A9ique_messager] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucl%C3%A9ique_de_transfert] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pissage] ; [https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus] ; etc. Vous pouvez aussi relire certains articles (parus dans <Le Soir> notamment) évoquant l'historique des recherches sur l'ARN messager : [https://plus.lesoir.be/346431/article/2020-12-31/vaccins-arn-lobstination-dune-chercheuse] ; et la sécurité attendue des vaccins basés sur cette technologie : [https://plus.lesoir.be/339969/article/2020-11-25/les-vaccins-contre-le-coronavirus-sont-ils-surs#comment-221326]. Ou encore certaines publications plus spécifiques : [https://www.nature.com/articles/s41586-020-2537-9] par exemple. Mais il n'est pas "du tout certain" que le but premier de vos "commentaires" soit d'obtenir une quelconque réponse sérieuse à des questions elle-mêmes sérieuses... [https://plus.lesoir.be/340362/article/2020-11-28/coronavirus-les-antivaccins-occupent-les-reseaux-sociaux-plus-que-jamais].

  • Posté par Nemo Schmidt, lundi 26 juillet 2021, 23:58

    Martin, Rousseau, Moriaux, puisque Anne Goffard est superficielle dans son aide à la compréhension des biotechniques dont question, au lieu de faire de l'agitprop imbécile , éclairez-nous (on vous en supplie) sur l’ARN et l’ARN messager? Les détails sur les problèmes bien connus de ces expérimentations . Nous comptons sur vous, la survie de l'humanité dépend de vous , déconnez pas les mecs, please !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko