Accueil Belgique

«L’attachement au lieu de vie est très fort»

Avec 2.900 logements sur sept communes, le Foyer de la région de Fléron est un acteur important du logement public en région liégeoise. Michel Deffet, son directeur-gérant, évoque l’impact des inondations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Quelle est la situation pour votre parc ?

L’impact principal se situe à Trooz où nous gérons 150 habitations : 80 % d’entre elles ont été touchées, 132 maisons exactement, dont nos 38 logements du quartier de la Fenderie dans une courbe de la Vesdre. J’insiste : tout cela se situe en zone non inondable.

Autant de familles à reloger…

Nous avons un réservoir de 50 logements vides et utilisables. Un mécanisme de solidarité entre sociétés de logement a été mis en place. Une vingtaine d’autres appartements ou maisons nous sont accessibles, mais pas forcément à proximité. Cela ne suffira pas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs