Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

La défense d’Anderlecht a aussi perdu ses repères

La première défense, c’est l’attaque. Mais quand on n’est pas efficace offensivement, il faut au moins être solide derrière. L’arrière-garde mauve, costaude la saison dernière, apparaît aujourd’hui très fragile.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On parle souvent de l’absence d’un nouveau numéro 9 pour expliquer les soucis d’Anderlecht cet été. Cela s’est encore vu dimanche contre l’Union Saint-Gilloise : le départ de Lukas Nmecha a laissé au parc Astrid un vide énorme, qu’il sera extrêmement compliqué de combler. Toutefois, lorsqu’une équipe est à la recherche de confiance au moins autant que d’automatismes, la stabilité défensive est souvent la base pour espérer une reconstruction réussie. C’est grâce à une arrière-garde tenant la route que les Mauves avaient souvent pu sauver les meubles la saison dernière, terminant finalement à une honorable quatrième place en dépit de quelques bourdes – déjà !- et d’un manque d’efficacité – déjà aussi – offensive. Deuxième meilleure défense de la saison 2020-2021 avec 45 buts encaissés en 40 matches, juste derrière Bruges (37) mais devant Genk (53) et l’Antwerp (59), les Bruxellois sont apparus extrêmement fébriles pour leur premier match de championnat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Meersman Olivier, mardi 27 juillet 2021, 0:38

    Un 3 en ligne derrière : Harwood / Hoedt / Delcroix et deux flancs (Murillo et Mykha) qui font leur couloir et apportent des centres. Au milieu Cullen / Refaelov / Gomez et devant Raman / Amuzu en attendant un numéro 9.

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs