Accueil Économie

«Internaliser» une «externalité», mode d’emploi

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un exemple classique illustre très simplement la notion d’« externalité ». Supposons qu’une usine, installée sur le bord d’une rivière, rejette ses eaux usées dans le cours d’eau. Les habitants des villes et villages en aval subissent cette pollution, sans recevoir une quelconque compensation – c’est, pour eux, une « externalité négative ».

Voici comment les économistes analysent cette situation. Pour produire, l’entreprise achète des matières premières, des biens intermédiaires, des composants par exemple, et de l’énergie ; elle embauche également des travailleurs. Il existe tout un tas de marchés – de biens et services, et du travail – sur lesquels elle se fournit. En revanche, il n’existe pas de marché où les habitants pourraient faire payer à l’entreprise ce coût qu’ils subissent – par exemple, où ils pourraient vendre des droits à polluer que l’entreprise serait obligée d’acquérir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs