Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Charline Van Snick au lendemain de son élimination des JO 2020: «Besoin de temps pour digérer»

La Liégeoise a été battue par la Britannique Chelsie Giles et a été contrainte de quitter la compétition en chaise roulante après un coup sur la tête.

Temps de lecture: 2 min

« Il va me falloir du temps pour accepter toutes ces émotions, les digérer. Je dis souvent que lorsqu’on apprend à marcher, on prend le risque de tomber. Pour le judo c’est la même chose », a écrit Charline Van Snick lundi sur les réseaux sociaux au lendemain de sa défaite lors des repêchages en catégorie des -52 kg du tournoi de judo aux Jeux Olympiques de Tokyo.

La Liégeoise, 7e mondiale, a été battue par la Britannique Chelsie Giles (IJF 10). Victime d’un gros coup sur la tête, elle a même quitté l’aire de compétition du Budokan en chaise roulante dimanche dans la capitale japonaise.

« Le judo me challenge au quotidien, me pousse à me dépasser, me surpasser, me donne la force de traverser les épreuves de la vie. Et peu savent comme elles ont été nombreuses à jalonner mon chemin. J’ai été incisive, concentrée, combattante, dominante, déterminée. J’ai pris beaucoup de plaisir à combattre, à aller chercher au-delà de moi-même. Cela n’a pas été suffisant », a détaillé Van Snick.

La judokate de 30 ans, troisième à Londres en 2012 en moins de 48 kg, représentait les couleurs de la Belgique pour la troisième fois aux JO. Elle s’est dite « déçue et triste de ne pas avoir décroché une nouvelle médaille ». « J’y ai cru, j’en ai rêvé, la victoire était si proche et pourtant si loin », a-t-elle ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb