Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: Alison Van Uyvanck éliminée en 8es de finale par Garbine Muguruza

Van Uytvanck n’a pas pu rééditer son exploit du tour précédent, où elle avait sorti Petra Kvitova, 13e mondial.

Temps de lecture: 2 min

Alison Van Uytvanck, 29 ans, s’est inclinée face à l’Espagnole Garbine Muguruza (N.7), 9e joueuse du monde, en 8es de finale du tournoi de tennis des Jeux Olympiques de Tokyo mardi dans la capitale japonaise, sur la marque de 6-4, 6-1 en 1 heure et 19 minutes de jeu.

La partie avait dû être interrompue par la pluie, durant à peu près 1 heure et demie, alors que la numéro 2 belge était menée 3 à 0 au moment de l’arrêt après 20 minutes de jeu. L’interruption a fait du bien à la joueuse de Grimbergen qui a refait son break de retard pour égaliser à 3 jeux partout. Les deux joueuses tiendront leur mise en jeu jusqu’à 5-4 lorsque Muguruza prendra une seconde fois le service de Van Uytvanck pour remporter la première manche en 48 minutes (6-4).

L’Espagnole, 27 ans, lauréate à Roland Garros (2016) et à Wimbledon (2017), parvenait à faire le break dans le 4e jeu du second set pour mener 3-1 et faire la course en tête, l’emportant 6-4, 6-1.

Muguruza jouera en quarts de finale contre la gagnante du match opposant la Croate Donna Vekic (WTA 50) – tombeuse de la Biélorusse Aryna Sabalenka, 3e mondiale, au deuxième tour – à la Kazakhe Elena Rybakina (N.15), 20e joueuse du monde.

Alison Van Uytvanck (WTA 59) s’était hissée lundi en huitième de finale du tournoi olympique de tennis en s’imposant au deuxième tour – en trois sets (5-7, 6-3 et 6-0) – face à la Tchèque Petra Kvitova, 13e mondiale et en bronze à Rio en 2016.

Elise Mertens, 17e mondiale, de son côté, avait été sortie d’entrée par la Russe Ekaterina Alexandrova, 34e mondiale, 4-6, 6-4, 6-4.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb