Accueil Sports Autres sports

Sebastian Coe favorable à un changement du statut du cannabis dans la liste des produits interdits

Le débat sur la présence du cannabis dans la liste des substances interdites fait suite à la suspension de la sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson, privée de JO.

Temps de lecture: 2 min

Le président de la Fédération internationale d’athlétisme Sebastian Coe s’est montré favorable mardi à un changement du statut du cannabis dans la liste des substances prohibées après la suspension de la sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson, qui l’a privée des Jeux olympiques de Tokyo.

« Je pense que c’est un moment opportun pour revoir » ce statut, a déclaré l’ancien double champion olympique du 1500 m lors d’un entretien accordé aux agences de presse internationales à trois jours du début des épreuves d’athlétisme des JO. « Rien n’est gravé dans le marbre. De temps en temps, on s’adapte et on réévalue », a-t-il ajouté.

Sebastian Coe en a profité pour exprimer sa sympathie à l’égard de Richardson, suspendue durant un mois à partir du 28 juin par l’Agence américaine antidopage (Usada) après avoir été testée positive au cannabis lors des sélections olympiques américaines.

« Je suis désolé pour elle. Nous avons perdu un talent exceptionnel et c’est une perte pour la compétition », a-t-il indiqué à propos de la star montante de l’athlétisme américain (21 ans), devenue en 2021 la sixième femme la plus rapide de l’histoire sur 100 m (10 sec 72) et qui devait être l’une des grandes attractions des Jeux.

Concernant la tenue à huis clos des JO en pleine pandémie de coronavirus, Seb Coe a parlé d’un « défi double ». « Les athlètes s’étaient d’abord habitués à évoluer sans les fans, mais ils avaient commencé à retrouver un peu de spectateurs ces derniers mois. Donc je pense que certains d’entre eux devront puiser au fond d’eux-mêmes pour se souvenir de ce qui leur avait permis de réussir sans le soutien du public », a-t-il expliqué.

Le patron de World Athletics a également assuré qu’une nouvelle génération d’athlètes était prête à reprendre le flambeau alors que ces JO seront les premiers depuis la retraite de la légende du sprint Usain Bolt en 2017.

« On me pose souvent la question : ‘À quoi ressemble le sport post-Usain Bolt ?’ Et bien, il semble en bonne santé dans toute une gamme de disciplines de l’athlétisme », a-t-il affirmé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mardi 27 juillet 2021, 11:22

    Bel exemple pour la jeunesse … enfin , on ne peut pas avoir couru très vite et être très malin ! Si un jour il va à l’hôpital, j’espère qu’il demandera pour être soigné par un fervent du cannabis !

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs