Accueil Monde Afrique

Décédé à Boma, à 92 ans, le docteur Courtejoie a donné sa vie au Congo

La réputation de son Centre pour la promotion de la santé, qui propose des outils simples, adaptés au contexte culturel local, s’est étendue à tout le pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le docteur Jacques Courtejoie est décédé à l’âge de 92 ans, comme il avait vécu, dans la simplicité, entouré du respect de toute la population du Bas-Congo et son inhumation dans le modeste cimetière des prêtres de Kangu a été accompagnée d’hommages venus de partout. Arrivé au Congo en 1959 avec le titre d’expert de l’Organisation mondiale de la Santé, le médecin originaire de Stavelot n’a jamais voulu quitter un pays qui était devenu sa patrie d’adoption.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 27 juillet 2021, 15:59

    Une fois encore, un magnifique hommage sous la plume de Colette Braeckman, une TRÈS grande journaliste.

  • Posté par Bauduin Dominique, mardi 27 juillet 2021, 14:46

    Voilà quelqu'un que je ne connaissais pas, mais qui m'apparait comme un modèle pour la médecine de pays tels que le Congo. Comment faire de grandes choses avec peu de moyens.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 27 juillet 2021, 14:23

    Les hommes comme lui sont trop rares. Il a été et il a fait ce qu'il fallait, où il le fallait et comme il le fallait.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs