Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

A Tokyo, le tennis belge est porté disparu…

Ultime rescapée des deux premiers tours de compétition, Alison Van Uytvanck a logiquement subi la loi de l’Espagnole Garbine Muguruza en huitième de finale. La Belgique a désormais totalement disparu des tableaux olympiques de tennis.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Nepartak, ce n’est pas le nom improbable d’une tenniswoman kazakhe mais celui de la tempête tropicale qui, ce mardi à Tokyo, a sectionné en deux le match d’Alison Van Uytvanck puis emporté les dernières chances belges, les repoussant bien loin dans l’océan Pacifique. La Brabançonne, qui avait créé une jolie surprise la veille en venant à bout de la Tchèque Petra Cvitova (ATP 13 et médaillée de bronze aux JO de Rio, il y a cinq ans), n’a pu rééditer une performance de la même veine et s’est inclinée, en deux manches (6-4, 6-1) et 100 minutes d’affrontement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs