Accueil Société Régions Bruxelles

Voyages à l’étranger: les retours de zone rouge restent problématiques à Bruxelles

Une personne contaminée sur cinq dans la capitale revient d’un voyage dans un pays où le virus circule beaucoup. La capacité de testing sera renforcée notamment à la gare du Midi pour capter les voyageurs qui échappent encore aux contrôles.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Un virus comme souvenir de vacances. A l’heure de la grande transhumance entre juillettistes et aoûtiens, les autorités restent sur leurs gardes pour tenter d’endiguer le flot de contaminations issu des voyages à l’étranger. Avec un taux d’incidence de 261 contaminations par 100.000 habitants, Bruxelles est repassé en rouge sur la carte de l’ECDC mais la capitale, à l’image de l’ensemble du pays, parvient à contenir l’envolée que l’on constate chez nos voisins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Brohé Armille, mercredi 28 juillet 2021, 12:34

    Pour ma part je trouve que si on avait obligé tous les citoyens a le faire nous aurions gagné beaucoup de temps ,dans le temps avec la poliomyélite ,on n'a pas fait tant de chichi idem pour la rubéole, la diphtérie et j'en passe ,maintenant avec les réseaux sociaux chaqu'un va du sien et on voit le résultat .j'espère que les 9 ministres de la santé vont enfin prendre une décision .

  • Posté par Detez Olivier, mercredi 28 juillet 2021, 11:09

    De toute manière cela fait maintenant plus d'un an que l'on annonce la nécessité de "contrôler" les retours de l'étrangers, et pourtant à chaque grande période de congés (été 2020, automne 2020, hiver 2020, printemps 2021 et maintenant été 2021) on constate l'incapacité à gérer cette problématique des retours qui n'est pourtant plus une nouveauté. Il est un constat depuis le début de la pandémie : le belge est beaucoup plus contrôlé pour se déplacer et avoir des activités en Belgique que quand il revient de zones à forte contamination. Cherchez l'erreur...

  • Posté par Pierre Trémouroux, mercredi 28 juillet 2021, 13:49

    Ben oui, les policiers sont des humains ordinaires, avec des enfants et une famille, qui prennent leurs congés comme tout le monde durant les vacances scolaires. Du coup, avec un effectif réduit, va-t'on affecter des ressources à contrôler les bourgeois qui rentrent du club-med ou les affecter à la lutte contre les cambriolages, vols de voitures, trafic de drogue, trafic d'être humains, viols, gestions des hooligans footeux, travail en noir, accidents de la route, gestion des manifestations contre les mesures covid, protection des biens et personnes après les innondations... ?

  • Posté par Laloux Michel, mardi 27 juillet 2021, 18:14

    les retours de zone rouge restent problématiques à Bruxelles ? Je suis revenu de Paris ce jeudi 22 au soir avec le Thalys. J'avais préparé mon PLF. Aucun contrôle ! Il y avait une multitude de policier et autres gardiens des chemins de fer. Tous plus passifs les uns que les autres. Par contre lors de mon arrivée à Paris 3 jour plus tôt, la police contrôlait systématiquement tous les voyageurs. Sans commentaires.

  • Posté par Deladrier-rase , mardi 27 juillet 2021, 19:06

    Allez donc vivre dans cet état policier qu'est la France... et où ça amuse les néo-vichystes de contrôler si les gens sont vaccinés... qu'on nous en préserve en Belgique (je suis vacciné, c'est une question de principe d'être contre les contrôles incessants).

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs