Accueil Société Régions Wallonie

Intempéries: un juge d’instruction saisi pour homicides involontaires

Une enquête pour 37 homicides involontaires et coups et blessures involontaires est lancée.

Temps de lecture: 1 min

A la suite des inondations des 14, 15 et 16 juillet derniers ayant causé la mort de 37 personnes en province de Liège, un juge d’instruction liégeois sera chargé d’identifier d’éventuels responsables qui pourraient être poursuivis d’homicides involontaires, par défaut de prévoyance ou de précaution, a indiqué mercredi le parquet du procureur du Roi de Liège.

Dans un communiqué, le parquet de Liège précise que le procureur du Roi a pris connaissance de différentes prises de position publiques relatives « à l’enchaînement des événements ayant précédé les inondations ».

Cette décision, prise en concertation avec le procureur général de Liège et le procureur du roi d’Eupen, « n’est nullement l’expression d’une opinion quelconque quant à l’existence d’éventuelles responsabilités mais résulte du désir de garantir la sérénité, l’objectivité et l’indépendance avec laquelle la recherche de la vérité pourra être menée, dans le respect de la mémoire des victimes et de leurs proches », précise Damien Leboutte, procureur de division à Liège.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vandervelde Alain, mercredi 28 juillet 2021, 16:23

    Un juge d'instruction saisi pour homicides involontaires, une commission d'enquête pour faire bonne figure devant les victimes. Au final, personne ne sera condamné et aucune grosse pointure ne donnera sa démission. Les scandales se succèdent dans tous les domaines mais les hommes au pouvoir restent en place.

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 28 juillet 2021, 15:24

    C'est fou ce que certain lecteurs voient clair, et en plus écrive la VERITE, n'est-ce pas monsieur Sergeant !!! Les délais, c'est souvent et, surtout, lorsque des grosses pointures sont impliquées ...

  • Posté par Sergeant Philippe, mercredi 28 juillet 2021, 14:28

    Ce n'est pas ça qui va aider à résorber l'arriéré judiciaire. Ni à donner aux préjudiciés de cette catastrophe l'espoir d'un meilleur dédommagement. Tout au plus cette manoeuvre mettrait les sociétés de gestion des barrages dans le coup pour leur soutirer quelques millions... que le gouvernement wallon ne devra ainsi pas débourser. Probablement pas avant une bonne dizaine d'années, où on aura gaspillé temps et argent en procédures coûteuses, qui aboutiront au mieux à un non-lieu pour cause de dépassement des délais ? Ce ne serait pas la première fois...

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 28 juillet 2021, 13:15

    Révélateur d'une société irresponsable....

Sur le même sujet

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo