Accueil Monde Europe

Italie: dans un pays divisé par l’extension du pass sanitaire, Giorgia Meloni continue à gagner du terrain

L’ascension politique de la leader de la droite radicale, opposée à la gestion gouvernementale de la crise sanitaire, est de plus en plus redoutée. Par ses adversaires comme, d’ailleurs, par ses alliés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’égérie incontestée de la droite souverainiste italienne, Giorgia Meloni, sait que l’inquiétude croissante de ses adversaires représente un très bon signe et, peut-être même, un excellent augure pour elle.

« Meloni à la place de Mario Draghi ? Cela me semble un cauchemar. Et ça n’arrivera jamais ! », vient de déclarer le sénateur Matteo Renzi, président du parti de centre gauche, Italia Viva. La réponse de la dirigeante de Fratelli d’Italia (FdI) ne s’est pas fait attendre : « Je comprends que Renzi soit habitué à gouverner grâce aux intrigues de palais mais, malheureusement pour lui, ce sont les Italiens qui décident par qui ils veulent être représentés ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Coppens Jean-pierre , mercredi 28 juillet 2021, 21:04

    La position de Fratelli d’Italia sur la question migratoire est toujours aussi radicale. Meloni a même proposé de bombarder les bateaux qui amènent les migrants. Sa vision de la famille est toujours aussi archaïque. Meloni est une grande admiratrice d’Orban. Le succès de son parti est dû à l’augmentation des nostalgiques de Benito Mussolini en Italie.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 28 juillet 2021, 15:37

    Cela ressemble de plus à la situation des années '30. Rien de rassurant.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs