Accueil Société

Animaux: les refuges sont surpeuplés

Comme la plupart des refuges de Wallonie, la SPA de La Louvière affiche complet. Des raisons diverses expliquent le phénomène : du traditionnel départ en vacances aux abandons liés au déconfinement, en passant par le manque de stérilisation des chats et même les récentes inondations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour les chiens ou pour les chats, toutes les cages sont pleines : le centre d’accueil pour animaux de La Louvière est plein à craquer depuis plusieurs mois. Le centre d’accueil héberge 50 chiens et 251 chats, qui occupent complètement les vétustes bâtiments du centre louviérois. Il n’est toutefois pas une exception. A Perwez, le centre Sans Collier déborde aussi et accueille 310 animaux, soit « un peu plus de 100 % de nos capacités ». On sature également au refuge Veeweyde, à Anderlecht : entre 60 et 70 bêtes hébergées, plus de 95 % de ce qui est possible. A Forest enfin, le refuge de la Croix Bleue est « complet de chez complet » depuis le début du mois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, vendredi 30 juillet 2021, 15:56

    @Henry Claude, que signifie ce terme dogld mais à ma connaissance , le trafic de chiens essaime même dans les pays voisins sans aucune répression des autorités.

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 29 juillet 2021, 20:34

    Pourquoi ne pas rendre la puce obligatoire pour les animaux de compagnie (chiens et chats) en plus de la stérilisation (pour éviter aussi un commerce éhonté) , cela soulagerait tant les SPA que les budgets communaux et responsabiliserait les propriétaires puisqu'ils seraient touchés au portefeuille; quant aux personnes fragilisées (aveugles , handicapés divers)le coût de la puce ne leur serait évidemment pas imputable.

  • Posté par Henry Claude, vendredi 30 juillet 2021, 10:36

    Les chiens ne doivent-ils pas être inscrits au DogId ?

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 29 juillet 2021, 15:25

    L'être "humain" est immonde, bien souvent.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , jeudi 29 juillet 2021, 15:50

    Certains… pas tous !

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs