Accueil Société Régions Wallonie

Une sinistrée s’en prend à Elio di Rupo : «Je n’ai plus rien...»

En visite à Pepinster, Elio di Rupo a été pris à partie par une sinistrée.

Temps de lecture: 1 min

A Pepinster, de nombreux citoyens ont dû quitter leur maison, envahie par les eaux. Une vingtaine d’entre elles se sont effondrées sous la force des flots, d’autres représentant un danger devront probablement être abattues.

À lire aussi «La population a vraiment besoin de nous ici»: portraits de bénévoles qui se mobilisent après les inondations

«Pour Pepinster, même s’il faut être extrêmement prudent avec les chiffres, on avance le nombre de 2.000 personnes qui devront être relogées», expliquait le chef de corps, personnellement touché par ces inondations puisque ses parents, habitant Pepinster, ont, eux aussi été sinistrés et ont dû quitter leur maison.

Ce mercredi le ministre-président wallon s’est rendu sur place pour la première fois. Il y a fait le point sur les travaux nécessaires, en compagnie du bourgmestre de la commune. Lors de son passage, une sinistrée s’est exprimé, passablement énervée rapporte Het Laatste Nieuws. « Je n’ai plus de mère, je n’ai plus de maison, je n’ai plus rien. Jusqu’à présent, j’ai très bien contrôlé ma colère, mais ma mère est partie et personne ne va la ramener. Elle vivait là », a-t-elle dit en s’énervant.

À lire aussi Inondations: reconstruire la Wallonie, mais où et comment?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 28 juillet 2021, 19:45

    Cette personne s'est exprimée avec retenue et sang froid pas comme vous l'imprimé. Soyez respectueux des personnes et, surtout, mettez-vous à leur place !

  • Posté par philippe kupper, mercredi 28 juillet 2021, 18:28

    Le rechauffement climatique a bon dos et n'est pas le seul coupable comme les socialistes et les escrolos tentent de nous le faire croire .. Ne soyez pas naifs , pourquoi les barrages de Robertville et Butchenbach ont ils joué un rôle déterminant dasn cette crise et pas les autres ? Pourquoi a t on laissé construire n'importe où depuis des décénies en Wallonie ?

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mercredi 28 juillet 2021, 18:32

    Vous ne connaissez pas le terme : copain ?

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mercredi 28 juillet 2021, 18:27

    Nous avons quand-même 2 nouveaux commissaires politiques… qui vont faire appel à des experts…qui vont faire appel à des sociétés…qui vont peut-être faire appel à des travailleurs…

  • Posté par Lison Jean-Marie, mercredi 28 juillet 2021, 17:53

    En plus d'être imbécile, c'est trop facile de rejeter la faute sur les seuls politiques :-( En réalité la responsabilité première de ces catastrophes qui s'abattent sur nous – et ne font que commencer – nous incombe en premier à nous mêmes qui adhérons plein tube à cette société de consommation et de gaspillage qui s'avère destructrice à tous points de vue ! Il faut changer radicalement de modèle de société mais, devant l'emballement climatique qui dépasse déjà les pires scénarios des climatologues, on peut craindre qu'il soit déjà trop tard et il ne nous reste plus qu'à nous habituer à vivre sur une planète que nous avons rendue hostile...

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo