Accueil Monde

Greenpeace s’élance à l’abordage du «TTIP»

L’ONG environnementaliste révèle des documents confidentiels issus des négociations en cours. Danger !, assène Greenpeace. Tempête dans un verre d’eau, réplique la Commission européenne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le coup est fumant, signé Greenpeace, qui ravive le souvenir d’un autre épisode fameux, celui du « Rainbow Warrior », son navire lancé au milieu des années 1980 à l’assaut des essais nucléaires de la France avant de se faire saborder en Nouvelle-Zélande par les services secrets français ! L’organisation écologiste a publié lundi quelque 248 pages de « documents secrets », censés révéler l’état de la négociation du « TTIP », le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Et pour l’ONG internationale, la conclusion ne fait pas l’ombre d’un pli : « La négociation doit cesser », a asséné Jorgo Riss, le directeur de Greenpeace UE, au cours d’une conférence de presse à Bruxelles. « Les négociateurs ne négocient pas dans l’intérêt du public », tranche-t-il.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs