Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Les Belgian Lions 3x3 au pied du podium olympique: «un sentiment très amer»

Battus par la Lettonie en demi-finale, les Belgian Lions 3x3 n’ont pas pu l’emporter contre les Serbes pour empocher une médaille de bronze.

Temps de lecture: 3 min

Les Belgians Lions du basket trois contre trois (3x3) n’auront pas été au bout de leur rêve. La réalité des professionnels, de leur talent et de leur condition physique a prévalu mercredi tant en demi-finale que lors du match pour la médaille de bronze. Après la défaite contre la Lettonie (21-8), la dernière chance de monter sur la 3e marche du podium s’est rapidement envolée dans la soirée face à une Serbie qui a gagné 21-10, sous les yeux du grand patron du CIO Thomas Bach. Les Serbes étaient revanchards après avoir été éjectés de la finale de manière inattendue par la Russie (21-10) dans la première demi-finale et n’ont laissé aucune chance aux Lions épuisés.

« On a eu la malchance de rencontrer en demie et pour la médaille de bronze les deux meilleures équipes du monde », reconnaissait Thierry Marien. « Nous espérions jouer contre la Russie mais celle-ci a battu la Serbie. Je pense que nos chances de médaille auraient bien supérieures contre les Russes (qu’ils avaient battus 21-16 dans le round robin).

Échouer si près d’un podium pour ces quatre amateurs anversois qui auront tout donné suscite « un sentiment très amer », pour Thibaut Vervoort, le meilleur joueur belge de ce tournoi. Auteur de plusieurs tirs décisifs dans le round robin, il était à l’image de ses trois équipiers émoussé et ses tirs n’ont plus trouvé la cible. « Normalement notre jeu est basé sur la vitesse, la circulation du ballon et la capacité des quatre joueurs de rentrer des tirs. Et certainement la défense » a poursuivi Vervoort. « Et on a vu dans les deux derniers matches, que la condition physique ne nous a permis de maintenir cette défense. On a joué un tournoi magnifique et à la fin on n’en a pas la récompense. »

« Neuf matches en cinq jours, sans pouvoir se reposer. On est vraiment vidé », a reconnu Nick Celis qui avait vu juste avant les Jeux en prédisant que la fraîcheur serait la clé de la réussite à Tokyo.

Jacques Stas, qui est en charge du 3x3 à la fédération de basket, reconnaissait que mercredi, les plus forts ont gagné. « D’ici quelques jours, ils se rendront compte que terminer dans les quatre premières équipes aux Jeux c’est fantastique. C’est regrettable parce que se retrouver un jour dans pareille situation ce n’est pas évident mais la Lettonie et la Serbie étaient plus fortes. Cette équipe belge est très unie, mais ce ne sont pas les meilleurs talents que nous avons. La situation Covid a empêché d’avoir une autre équipe qui était prévue à la base. Avec le Covid, ils ont formé une équipe de copains. Ils se sont entraînés de leur côté et ils sont arrivés ici (aux JO de Tokyo). C’est une histoire fantastique. »

L’intérêt pour le basket 3x3 va-t-il grandir en Belgique ? « Un accord existe avec la Ligue professionnelle pour que chaque équipe de division 1 développe une équipe de 3x3 composée uniquement de joueurs belges mais tout a été stoppé en raison de la crise sanitaire du Covid. Mais il est toujours valable. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb